L’anorexie et la boulimie,

Ces mots font partie de ma vie depuis maintenant un grand nombre d’années. Je crois que ces termes ne sont pas prêts de disparaître malheureusement puisque de plus en plus de jeunes filles (en moyenne 8 filles pour deux garçons sur 10) sont atteintes de ces troubles…

L’Anorexie et la Boulimie,

Ces troubles qui à eux seuls peuvent créer un gouffre entre la personne qui en souffre et le reste du monde.

Ce « monstre » qui a aussi tenté de nous éloigner ma sœur et moi alors que nous étions si fusionnelles, si proches…
Combien d’instants me viennent en mémoire où je ne savais comment faire pour qu’elle se sente bien…
Puis ces instants rares et précieux où comme par enchantement la maladie la laissait souffler un peu et où je pouvais lui parler sans devoir peser mes mots…

Ces moments où elle était si mal que je préférais la quitter que supporter ce « malaise » terrible, ce mur qui se dressait entre nous, qui amenait à cette sensation étrange d’être face à une étrangère.

Oui ma pt’it soeur et moi étions comme deux étrangères lorsque le trouble était si présent, si oppressant qu’aucun dialogue ne devenait possible…
Avec la personne la plus proche de moi, ma soeurette, mon alter ego, je n’arrivais même plus à communiquer, notre grande complicité avait été engloutie par cette bête féroce…

Comment arriver à vivre et être heureuse alors que votre double est dans une telle détresse !

Face à cette maladie je me suis sentie totalement désespérée, tentant de lui donner l’espoir et de le porter pour elle à bout de bras !
J’étais impuissante mais pas désespérée car je croyais en elle, en sa force et j’étais pleine d’espoir !
Je n’aurais jamais pu penser qu’elle pût ,un certain jour, baisser les armes…

Ma petite soeur Lidwine, pour qui je me bat aujourd'hui, pour qui je vis tous les jours pleinement, a rejoint la baie des anges le 31 Août 2000, aprés avoir lutté contre cette maladie pendant une dizaine d'années.

Elle s'est donné la mort parce qu'elle ne supportait plus de ne pas "vivre"...
Parce que cette maladie avait rongé tout son être et ne la laissait plus respirer...

Pourtant elle était forte, si vous saviez!

Elle était belle, elle avait tout pour elle et pourtant...

Ce monstre l'a terrassée, l'a bouffée tout entière, l'a engloutie jusqu'au dernier morceau d'elle même....

Pour elle, j'ai écrit un livre Lidwine ou la vie d'un ange meurtri, pour que personne ne l'oublie et pour qu'elle vive encore à travers lui...

Je n'ai pas pu la sauver mais j'espère aujourd'hui pouvoir apporter mon aide à tous ceux ou celles qui voudront bien de mon soutien...

Ingrid Cazottes Fernandez



Note de l'admin:
Un grand merci à Ingrid de son témoignage si fort et émouvant, merci de revivre un si douloureux passé pour nous faire grandir.


Vous pouvez suivre le combat d'Ingrid pour montrer qu'on peut se sortir de l'anorexie sur

- son blog.
- sur cette video.