reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de famille

Comment ça marche?

Modérateurs : Super Coach, Modérateurs

Répondre
nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de famille

Message non lu par nanouchka » 10 juin 2012, 21:48

Les bases d'une sortie réussie


Article de : Leslie Fink
Image






Puisqu'avec le Programme ProPoints, vous pouvez continuer à mener une vie sociale normale, autant ne pas vous en priver !

Ce n'est pas parce que vous vous êtes engagé à adopter une hygiène alimentaire plus saine que vous devez vous promener avec votre repas dans une boite en plastique à chaque sortie. Vous pouvez très bien manger au restaurant ou chez des amis tout en perdant du poids !

Respecter le Programme ProPoints lorsqu'on dîne en ville, c'est avant tout une question de choix. Soyez créatif, jouez-la tout en finesse et vous serez comblé lorsque vous vous lèverez de table. Les conseils qui suivent vous aideront à vous orienter dans les menus de vos restaurants et même fast-foods préférés. Ils vous guideront aussi lors d'événements exceptionnels.





Préparez les conditions de votre réussite




Vous sortez avec des amis ? Proposez un restaurant à même de satisfaire vos besoins.


:arrow: Dans un restaurant japonais, vous pouvez opter par exemple pour du sashimi, des sushis (confectionnés avec du riz complet, c'est encore mieux), de la soupe miso, ou vous laisser tenter par des haricots de soja (edamame), quand vous en trouverez. Accompagné par exemple d'une tasse de thé, un tel repas permet de rester sur les rails sans se priver.


:arrow: Dans un restaurant traditionnel, préférez un simple steak grillé présenté avec des légumes cuits à la vapeur et une pomme de terre au four.

:arrow: Dans une brasserie ou dans une cafétéria, vous trouverez souvent du thon au naturel accompagné de laitue, de tomates, de carottes ou de concombres. Demandez de l'huile d'olive et du vinaigre comme accompagnement. L'huile d'olive peut d'ailleurs vous aider à remplir vos recommandations quotidiennes de consommation de graisses végétales.


Anticipez
Si c'est une autre personne qui choisit le restaurant, faites votre petite enquête à l'avance, essayez de trouver le menu du restaurant sur Internet, ou au moins d'en connaître les grandes lignes (type de cuisine, par exemple).Sinon, renseignez-vous auprès de la personne qui a choisi le restaurant.

Préparation mentale
Arrêtez quelques principes avant d'aller au restaurant et respectez-les ! Exemple : Allez-vous prendre un menu ou un plat à la carte ? Souhaitez-vous puiser dans vos économies d'unités ProPoints® ? Est-ce un dîner de gala, correspondant à une fête particulière qui mérite de marquer le coup, ou un simple repas au restaurant ? Gardez à l'esprit que, généralement, les plats qui vous font envie seront encore là la prochaine fois. Alors pourquoi ne pas faire un choix raisonnable cette fois-ci, sachant que vous pourrez toujours prendre les lasagnes qui vous tentent la prochaine fois ? Avez-vous anticipé les difficultés que vous risquez de rencontrer ? Si les plats vous semblent trop riches, vous pouvez par exemple commander deux entrées. Si les desserts vous tentent, choisissez plutôt du poisson pour le plat principal, et ne prenez pas d'entrée.

Évitez les pièges
S'il vous faut une volonté surhumaine pour vous empêcher de mettre la main dans la corbeille à pain, demandez au serveur de ne pas la mettre sur la table. Vous pouvez également penser à manger un petit en-cas avant de partir de manière à ne pas avoir trop faim et à ne pas vider la corbeille de pain en attendant d'être servi. Essayez un petit bol de soupe aux pois ou un morceau de fruit.



Demandez ce que vous souhaitez vraiment




Un repas au restaurant réussi, c'est une question de cuisine, bien sûr, mais aussi de service. Aussi, n'hésitez pas à faire des demandes spéciales ou à solliciter de petites modifications. Les demandes suivantes, par exemples, n'ont rien d'extravagant. Essayez !

:arrow: Pouvez-vous le faire cuire sans beurre ? Ou le faire griller ? Ou mettre la sauce à part ?


:arrow: Je voudrais la salade sans les croûtons et avec l'huile et le vinaigre présentés séparément.

:arrow: Est-ce que je pourrais avoir une pomme de terre au four à la place des frites ?


Composez votre propre menu
Ce n'est pas parce que vous êtes au restaurant que vous devez nécessairement commander un plat principal en bonne et due forme. Faites appel à votre imagination : Commandez une salade en hors d'œuvre puis deux garnitures qui constitueront votre plat de résistance. Vous pouvez aussi demander s'il n'est pas possible d'échanger des ingrédients d'un plat principal avec un autre. Pourquoi ne pas, par exemple, demander la pomme de terre au four du plat de poulet à la place des épinards à la crème qui accompagnent votre poisson ?



Apprenez le jargon




Si vous ne connaissez pas un terme de cuisine, n'hésitez pas à demander ce qu'il veut dire.

:arrow: Les plats gratinés, à la normande, à la sauce hollandaise, à la sauce bolognaise, et, en général, tous les plats en sauce, ne sont pas particulièrement recommandés.


:arrow: En revanche, les grillades ou les plats cuits au four sont généralement plus légers et plus sains que ceux poêlés au beurre.

:arrow: Les plats au jus, au naturel ou auxquels ont été ajoutés du wasabi, du teriyaki, de la sauce soja ou de la sauce pimentée sont également d'excellents options.


Sachez choisir vos garnitures
De plus en plus fréquents dans les cafétérias et restaurants, les « salades bars » vous permettent de composer vous-même votre salade. De quoi se préparer un plat complet et sain ! Vous pouvez accumuler de la laitue et des légumes frais dans votre assiette, et empiler au-dessus toute une série d'ingrédients bénéfiques comme par exemple :
:arrow: De la dinde ou du poulet grillés sans la peau, des crevettes, du thon.


:arrow: De l'œuf dur coupé en tranches, des haricots, des pois chiches ou du tofu.


:arrow: Du maïs, de la betterave, des petits morceaux de pomme ou d'autres fruits frais, une sauce allégée ou du vinaigre balsamique.


Vous n'êtes pas obligé de manger comme si vous mourriez de faim.
Notamment dans les restaurants proposant des buffets à volonté. Faites preuve de volonté, justement !

1 Si votre plat est très bien garni, ne vous forcez pas à le finir. Et si cela vous semble possible, demandez à emporter ce que vous n'aurez pu terminer (c'est très facile dans les restaurants proposant de la vente à emporter, asiatiques, notamment. Dans les autres... à vous de voir.)

2 Partagez les plats copieux avec un de vos amis et commandez chacun une salade, une soupe ou un légume d'accompagnement pour compléter votre moitié d'assiette.

3 Repoussez votre assiette lorsque vous avez assez mangé. N'oubliez pas qu'il est important de manger lentement : reposez votre fourchette entre deux bouchées, mâchez bien et buvez beaucoup d'eau. Nous vous recommandons de ne pas manger en moins de 20 minutes, temps nécéssaire pour que votre cerveau vous envoie des signes de satiété.
Image

nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par nanouchka » 10 juin 2012, 21:58

C’est le moment de ressortir le panier à pique-nique !



Article de : Sue Ashworth
Image

Enfin les beaux jours !

Préparez la nappe et les gobelets !
Avec le retour des beaux jours, on a souvent qu'une envie : sortir ! Et quoi de plus agréable - pour les petits comme les plus grands - que d'aller se prélasser dans l'herbe autour d'un repas ? Alors, préparez-vous, et voyez tout de suite les bénéfices que vous en tirerez !


Sur la route
L’un des meilleurs (et des plus simples) moyens de gagner des unités ProPoints activité est de marcher (ou de faire du vélo) avec les autres membres de votre famille. Par exemple, si vous vous envisagez de faire un pique-nique, n’hésitez pas à laisser la voiture de côté et à vous enfoncer un peu plus profondément dans les bois à la recherche d’une clairière un peu tranquille. Parce qu’en plus de vous permettre de ne pas manger au bord de la route en regardant passer les voitures, marcher un moment peut vous donner la possibilité de manger d’avantage. Une demi-heure de marche, c’est un petit jambon – beurre, ou un morceau de poulet supplémentaire. Vu comme ça, ça vaut la peine, non ?

Soyez prévoyant
Si vous vous lancez dans une longue marche avant votre pique-nique, ne vous surestimez pas. Essayez tout d’abord de bien vous rendre compte de la durée de votre promenade. Durant le trajet, n’hésitez pas à vous étirer régulièrement. Et éventuellement, prévoyez quelques barres céréalières pour tenir durant le trajet (et ça pourra aussi faire patienter les enfants).

Les sandwiches
Soyons clairs : de bons sandwiches sont la base même d’un pique-nique réussi. Donc, faites preuve d’imagination, tout en gardant à portée de main quelques grands classiques pour rassurer les plus timorés. Il est très facile de réaliser d’excellents et roboratifs sandwiches sans pour autant y laisser votre capital ProPoints.



Et en dehors des sandwiches, on mange quoi ?



Des bâtonnets de carottes et de céleri (0 unité ProPoints)
Un oeuf dur (2 unités ProPoints)
Du poulet sans la peau (3 unités ProPoints)
Des pennes cuites avec de la sauce tomate et du piment (3 unités ProPoints)
Et une fois votre panier pique-nique allégé de manière significative, n’oubliez pas les petites douceurs. Par exemple une portion de fraises avec une cuillère de crème chantilly (1 unité ProPoints par cs).



Profitez du soleil
Après tout cela, quelle meilleure façon de brûler les calories que de finir votre pique-nique par des activités familiale ? Qu'il s'agisse d'une partie de ballon, d’un colin-maillard avec les plus petits ou d’une partie de cache-cache, un seul mot d’ordre : bougez ! Même le frisbee peut vous permettre de tonifiez vos bras et cuisses !

Pour finir, un conseil de base : restez hydraté. Gardez des jus de fruits et de l’eau fraîche à portée de main.
Image

nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par nanouchka » 10 juin 2012, 22:15

Au menu... De la cuisine italienne



Article de : Leslie Fink
Image



Soyez sûr de faire les bons choix au moment de commander dans votre restaurant italien préféré !

Si les ingrédients de base de la cuisine italienne — des pâtes, des tomates et un rien d'huile d'olive — sont on ne peut plus sains et tout à fait adaptés à un programme tel que ProPoints, il faut en revanche rester vigilant. Car l’Italie, c’est aussi la sauce carbonara, le parmesan, la pizza… et le bon vin !
Donc, si vous ne voulez pas voir votre capital ProPoints journalier disparaître simplement en consultant le menu, il est important de conserver deux ou trois règles de bases en tête.


D’abord, les sauces
Pas de secret : les sauces à bases de crème et de fromage – comme la carbonara ou la sauce au gorgonzola, par exemple – se révèlent extrêmement riches, et donc coûteuses en unités ProPoints. En revanche, la sauce bolognaise peut s’avérer un choix extrêmement judicieux, tout comme sa cousine arrabiata. D’une manière générale, optez plutôt pour les sauces à base de tomate.

Ensuite les pâtes
Nous sommes d’accord : les pâtes, c’est en Option PLUS. Sept unités ProPoints pour se sentir parfaitement rassasié, c’est vraiment extra. Donc, pas de souci, on peut y aller franchement, non ? Pas tout à fait. Parce que vous le constaterez vite une fois au restaurant, les pâtes que vous pourrez y déguster n’ont pas grand-chose à voir avec celles que vous mitonnez sagement dans votre cuisine. La faute aux sauces, on y revient. Par exemple, une assiette de pâtes aux quatre fromages, c’est 24 unités ProPoints. Du coup, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de passer votre commande, et vous faire expliquer les appellations qui vous sembleraient par trop absconses.

Et puis les pizzas
Même si la cuisine italienne ne se limite pas à cela – loin de là – la pizza en reste le symbole le plus connu de par le monde, décliné à n’en plus finir et sous des formes plus ou moins folkloriques. A tel point que le gouvernement italien a du faire paraître au Journal Officiel un texte établissant non moins officiellement ce qui pouvait légitimement prétendre à l’appellation de pizza (napolitaine, cela va de soi) : circulaire et ne dépassant pas 35 centimètres de diamètre, elle doit faire trois millimètres d'épaisseur en son centre et ne pas franchir la barre des deux centimètres côté croûte. Et côté ingrédients, trois recettes seulement bénéficient du label STG (spécialité traditionnelle garantie) : margharita (basilic et mozzarella des Appenins), margharita extra (tomates, mozzarella de Campanie et tomates) et marinara (ail et origan). Autant dire qu’il n’est pas toujours simple de trouver une authentique pizza au Nord de Salerne...


Sans atteindre ces extrémités de puristes, rappelons simplement qu’une margharita, même non estampillée STG, ou une reine (reggina), pour être basiques, n’en sont pas moins excellentes et restent des choix très avisés ! Dans le même ordre d’idées, voici quelques suggestions de choix possibles, pour vous aider à profiter au mieux de votre repas.



Bons choix / Unités ProPoints




Bruschetta 6



Escalope milanaise 8



Minestrone 8

Poulet Marengo 9



Pizza Reine 10



Pizza Calzone 11



Lasagnes au chèvre et aux épinards 15




Moins bons choix / Unités ProPoints




Raviolis au boeuf 21



Pâtes au jambon et aux champignons 19



Pizza campione (bolognaise) 20



Pâtes à la carbonara 19



Lasagnes à la bolognaise 22



Pizza saumon 13



Risotto de volaille aux champignons 17


Et pour finir ?
Si vous avez envie d’une douceur sucrée pour finir votre repas, soyez prévoyant, et gardez des unités ProPoints pour le dessert : une part de Tiramisu coûte 8 unités ProPoints, et ce n’est rien à côté du Pannettone (15) ou de la Panna Cotta (13) ! Si possible, privilégiez le Napolitain (6 unités ProPoints). Enfin, un petit rappel pour les amateurs de vin : il en va du chianti ou du valpolicella comme du bourgogne, il convient de bien le choisir, et de le consommer avec modération, sachant également qu’un verre équivaut à 3 unités ProPoints. Bon appétit !
Image

nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par nanouchka » 10 juin 2012, 22:22

Ce soir on dîne japonais !



Article de : WeightWatchers.fr
Image


Bonne nouvelle pour les amateurs d’exotisme : la cuisine japonaise regorge de plats à la fois excellents et sains... qui ne risquent pas de mettre trop à mal votre budget ProPoints !

Et comme en plus elle est très saine, vous n’avez vraiment pas de raison de vous priver !


Le sushi est votre ami
Bien sûr, on peut trouver du poisson frit ou même du rosbif à la japonaise dans certains restaurants, mais quand on parle de cuisine japonaise, on pense le plus souvent sushis ou makis. Et cela tombe bien pour qui veut perdre du poids, car ce type d’aliment est parfaitement adapté à un programme tel que ProPoints. Les sushis, par exemple, composé de riz et de poisson cru, par exemple, apportent un apport énergétique non négligeable pour un coût en unités ProPoints extrêmement raisonnable.

Faîtes les bons choix
Il faut cependant rester vigilant, comme toujours ! Les menus sont souvent servis avec une salade de chou, ce qui est bien, laquelle est accompagnée d’une sauce parfois très sucrée, ce qui l’est moins. De même, les sashimis (poissons crus) représentent de plus ou moins bonnes options en fonction du poisson : préférez le saumon et le thon au maquereau, sensiblement plus gras. Le poulpe, en revanche, c’est - quasi - cadeau : comptez 1 unité ProPoints pour deux sashimis !

Prudence sur les brochettes
Pour les gourmands, il est fréquent de trouver des menus associant brochettes et sushis (ou sashimis). Là encore, toutes ces brochettes n’ont pas la même valeur calorique. Choisissez de préférence celles au poulet ou au porc plutôt que celles au fromage…Mais dans l’ensemble, un repas dans un restaurant japonais reste une excellente idée si vous aimez le poisson cru, et même les moins bons choix de la liste ci-dessous ne devraient pas trop mettre à mal votre capital ProPoints journalier (à part peut-être si vous optez pour le plateau de 35 sushis accompagné d’une bière et de quatre brochettes au fromage !)

Quelques suggestions




Bons choix

Unités ProPoints



Soupe au miso et au tofu 1



California avocat/saumon 1



Maki concombre 1



Nigri crevette cru 1



Sashimi (saumon ou thon, 2 pièces) 1



Assortiment sushi (7 pièces) 6



Assortiment sushi (12 pièces) 10






Moins bons choix

Unités ProPoints



Sashimi (maquereau, 1 pièce - 15 g) 1



Yakitori (1 brochette) 2



Crevettes et légumes tempura 15



Chirashi saumon (24 pièces) 17



Shabu Shabu (fondue de bœuf
et de légumes) 13



Assortiment sushi (35 pièces,
pour les très grosses faim !) 29
Image

nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par nanouchka » 10 juin 2012, 22:36

Trucs et astuces pour vos dîners en ville



Article de : Melissa Sperl

Image


Vous sortez ? Inutile de vous angoisser : quelques astuces de base vont vous permettre de profiter pleinement de votre soirée sans déraper !

Aller au restaurant
Quand on tente de perdre du poids, il peut être tentant de décider purement et simplement de ne plus sortir, notamment de ne plus aller au restaurant, pour maîtriser totalement ce que contient son assiette.


Mais il n'est pas nécessaire de tirer un trait sur les sorties entre amis ou en famille pour respecter vos objectifs. Les recommandations qui suivent vous permettront de naviguer plus facilement au cœur des menus et d'aller au restaurant sans craindre de faire exploser votre Capital ProPoints !

Organisez votre stratégie
Avant d'aller au restaurant, définissez précisément votre Capital ProPoints disponible pour cette occasion. Puis :

•Au menu, préférez généralement une sélection dans la carte. C'est sans doute un peu moins économique, mais c'est un façon efficace de moins manger.
•Prenez un morceau de pain, puis demandez au serveur de retirer la corbeille de la table. C'est radical !
•Ne soyez pas trop rigide, vous avez de la marge. Votre Capital ProPoints hebdomadaire est là pour vous permettre de compenser efficacement les excès d'un jour sans culpabiliser.



Faites votre propre carte
Dans la plupart des restaurants, il est possible de faire faire quelques modifications aux plats commandés. N'hésitez pas à demander des choses telles que :

•Pourriez-vous me servir tel plat sans beurre ? Grillé au lieu de poêlé ? En mettant la sauce à part ?
•Est-il possible d'avoir quelques légumes à la place des frites ?



Mesurez vous-même vos portions
Au restaurant, un plat peut parfois être deux ou trois fois plus grand que les portions que vous préparez à la maison. Sans parler des menus « XL ou king size » proposés par les fast-foods. Contrôlez vos portions, par exemple en :

•Commandant une grande salade qui fera une excellente entrée pour deux (voire trois) personnes
•Créant votre propre plat équilibré en associant deux entrées et/ou plats légers



Ne vous laissez pas surprendre par les appellations exotiques
Si vous ne savez pas ce que cache le nom d'un plat ou d'une préparation, demandez !

Attention aux suppléments
Un hamburger, avec un peu de ketchup, de la salade et une tomate, pourquoi pas, après tout. Le problème, c'est tout ce que vous pourriez être tenté de rajouter : du fromage, de la sauce, un peu plus de viande, du bacon, et les indispensables frites qui vont avec. Quel que soit votre repas (l'exemple du fast food étant évidemment un peu extrême), soyez particulièrement vigilant sur les suppléments !

Ne vous laisser pas leurrer
Evidemment, commander une salade dans un restaurant, c'est souvent une bonne solution et dans tous les cas, un bon moyen de se donner bonne conscience. Mais certaines salades très complètes relèvent du sabotage pour qui veut perdre du poids. Aussi :

•Ne forcez pas sur les croûtons ou le fromage, très prisés par certains restaurants.
•Choisissez une garniture légère si vous en avez la possibilité.


Restez conscient
Boire un verre de vin* avec son repas, c'est très agréable. Mais deux ou trois verres avant le dîner peuvent sonner le glas de toutes vos bonnes résolutions. Gardez le contrôle !

•Choisissez vos boissons avec soin. Et pour cela, rien ne vaut de bien connaître leur valeur en unités ProPoints et de garder en tête votre Capital ProPoints journalier.
•Alternez boissons alcoolisées et non alcoolisées (eau, sodas allégés, eau gazeuse). C'est tout bête mais très efficace pour ne pas boire trop.
•Evitez de boire de l'alcool l'estomac vide. Ce n'est jamais bon.



Quittez le "club des assiettes propres"
Ce n'est pas pour éviter de vexer le cuisinier, ni parce que vous avez payé, qu'il faut vous sentir obligée de finir votre assiette jusqu'à la dernière bouchée ! Parce que le prix à payer en termes de dégâts physiques et moraux sera bien plus important le lendemain, il est inutile de vos forcer. Donc :
•Mangez lentement et repoussez votre assiette quand vous vous sentez rassasié. N'oubliez pas que votre corps a besoin de 20 minutes pour se sentir totalement satisfait
•Encore une fois, ne soyez pas timide. C'était très bon, vraiment très bon, mais le plat était trop grand.
*A consommer avec modération.
Image

nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par nanouchka » 10 juin 2012, 22:48

La cuisine vietnamienne


Article de : Bruce Weinstein et Mark Scarbrough
Image


Vous connaissez la cuisine asiatique, notamment chinoise et japonaise ? Il est grand temps de vous faire découvrir la gastronomie vietnamienne.

Saine et équilibrée, la cuisine vietnamienne est à tester sans plus attendre….

Quelles sont les caractéristiques de la cuisine vietnamienne ?
Dans la cuisine vietnamienne, les herbes ne sont en général pas cuites ou mijotées avec d’autres aromates, comme c’est souvent le cas dans la cuisine occidentale ou dans les autres cuisines asiatiques. A la place, les plats sont préparés et présentés avec de la coriandre fraîche, des feuilles de menthe ou de la citronnelle émincée.

Les légumes jouent aussi un rôle crucial. Aucun plat n’est en effet servi sans être accompagné de concombres, poivrons, pousses de soja, du chou ou autres. Cette cuisine est donc excellente pour faire le plein de légumes et donc pour la santé ! En outre, dans 90% des plats occidentaux, l’assaisonnement principal est l’oignon émincé et l’ail. Dans la cuisine vietnamienne, la base de cet assaisonnement est plutôt un mélange de jus de citron vert, d’ail, de piments et de sucre de palme, un sucre comme notre sucre roux. C’est un savoureux mélange de sucré et d’épices.

Enfin, presque tous les plats vietnamiens contiennent de la sauce de poisson (type Nuoc-Mâm) dans laquelle ont macéré différentes parties du poisson comme la tête ou les arêtes ainsi que des herbes. Si cette sauce peut avoir une drôle d’odeur, le goût est bien plus subtil une fois celle-ci versée sur le plat. De nombreux vietnamiens utilisent également la sauce soja pour assaisonner.





Comment faire les bons choix ?



:arrow: Evitez de choisir des plats frits ou ceux servis avec des nouilles sautées.

:arrow: Optez pour des plats servis dans des feuilles de salade ou des galettes de riz.

:arrow: Côté sauces, choisissez celles qui sont le plus translucides et claires. Evitez celles à base de beurre de cacahuète et de lait de coco.

:arrow: Si vous partagez les mets avec des amis, choisissez un seul plat frit que vous pourrez déguster tous ensemble et, pour le reste, préférez des choix plus sains comme ceux évoqués ci-dessus.



Quels sont les plats classiques .

Pho (Soupe). C’est en quelque sorte le plat national composé de nouilles, de bouillons et de fines lamelles de viande de bœuf, de poulet ou de porc. On le sert accompagné de pousses de soja, d’herbes fraîches et de sauce piquante afin d’assaisonner votre soupe comme bon vous semble. Certaines variétés de Pho contiennent du tofu, des fruits de mer et même des abats.

Goi cuon (Rouleaux de printemps). Fabriqués à base de fines galettes de riz que l’on enroule autour de crudités, de porc émincé, de crevettes décortiquées et de pousses de soja. Ils sont servis froid ou à température ambiante. Ils sont souvent accompagnés d’une sauce spéciale un peu sucrée.

Bun (Salade de nouilles). Les ingrédients de ce plat comportent de la viande grillée en morceaux ou des crevettes mélangées avec des nouilles, le tout servi sur un lit de salades et des crudités. Sans oublier les herbes fraîches, la sauce piquante et autres condiments. Attention, ce plat est souvent saupoudré de cacahuètes. Demandez alors à ce qu’on vous les apporte séparément.

Banh Cuon (Crêpe de riz). Ceci est un plat chaud préparé à base de fines crêpes de riz que l’on enroule autour de porc émincé, d’oignons nouveaux, de piments et d’herbes aromatiques. Parfois, ce plat est servi avec une saucisse de porc coupée. Il est toujours accompagné de sauce de poisson et de pousses de soja ainsi que des condiments habituels. On le déguste au petit-déjeuner au Vietnam !

Nem nuong (Boulettes de viandes grillées). Ce plat classique est préparé à base de porc haché et d’épices, le tout servi sous forme de boulettes que l’on fait griller. A table, vous les retirer des brochettes, les mettez sur une feuille de laitue, ajoutez différentes herbes et condiments et roulez les feuilles comme pour un rouleau de printemps.

Bo luc lac (Bœuf). Un plat à base de bœuf en morceaux accompagné de sauce hoisin, de sauce de poisson, de sucre et de piments. Ce plat est fortement influencé par la cuisine chinoise.

Bo la lot (Feuilles de vigne). Du bœuf émincé et mariné avec du piment, de la sauce de poisson et d’autres aromatiques sont enroulés dans une feuille de vigne qui sera enduite d’huile puis grillée.

Rau muong xao toi (Sautée de légumes verts). Rien de plus simple que ce plat à base de légumes verts sautés avec plein d’ail. C’est un excellent plat pour accompagner une viande. Demandez toutefois à ce qu’il soit préparé sans trop d’huile…

Maintenant que la cuisine vietnamienne n’a plus aucun secret pour vous, repérez vite les restaurants vietnamiens près de chez vous ! C’est une excellente idée à découvrir avec des amis. Vous pourrez ainsi partager plusieurs plats et découvrir différentes saveurs de cette délicieuse cuisine.
Image

Avatar du membre
Lyne
Modératrice
Modératrice
Messages : 3445
Enregistré le : 31 janv. 2005, 22:05

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par Lyne » 21 juin 2012, 16:41

Très complet!
Merci

nanouchka
Carotte lavée
Carotte lavée
Messages : 4627
Enregistré le : 13 juil. 2006, 20:24
Localisation : rouen

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par nanouchka » 24 juin 2012, 22:25

de rien ma bibiche.
Image

lalounett
Star forumnesque
Star forumnesque
Messages : 2403
Enregistré le : 08 sept. 2011, 18:55
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: reunion du 8 juin 2012:gerer les sorties et repas de fam

Message non lu par lalounett » 28 juin 2012, 00:23

Merci beaucoup!!!

Répondre