Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Votre ami(e) vous pousse à maigrir ou grossir? Vous n'avez pas d'ami(e) et vous pensez que c'est à cause de votre poids? Votre poids ne vous permet pas d'avoir un enfant? Votre poids ne donne plus envie à votre partenaire ou à vous-même? Partagez vos soucis avec nous.

Modérateurs : Modérateurs, Super Coach

Répondre
zoudr
Lapin bélier
Lapin bélier
Messages : 8724
Enregistré le : 07 avr. 2010, 17:14
Où avez vous connu ce site ? : google
Localisation : Lyon

Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par zoudr » 07 avr. 2010, 18:33

Bonjour à tous :smile:
Je découvre ce site aujourd'hui et tout le monde a l'air sympa donc je me lance... Je pèse 115kg pour 1m65 et je peux vous avouer, à vous, que je ne me supporte plus... Aux yeux de tous (sauf ceux de mon chéri que je ne peux plus "berner") je joue la ronde rigolote et bien dans sa peau mais j'ai de plus en plus de mal avec mon image. J'ai 35 ans et j'ai l'impression que je n'arriverai jamais à perdre du poids...
Il y a quelques temps pendant une période de 3 mois j'ai réequilibré mon alimentation tout en faisant du sport, j'ai perdu seulement 1,5kg et ça m'a tellement déprimé d'avoir fait autant d'efforts pour si peu de résultats que j' ai un peu lâché l'affaire même si je continue à faire du sport... Mais pour ce qui est de l'alimentation c 'est autre chose...
Il faut dire que depuis 17 ans la nourriture est devenue une drogue pour moi, je m'y réfugie quand ça ne va pas. J'ai conscience que je dois changer cet état de fait mais ce n'est pas facile, je ne m'aime pas et je n'arrive pas à comprendre pourquoi mon chéri m'aime, je m'en veux de m'être laissée aller à ce point, c'est un cercle vicieux...
Je remercie tous ceux qui auront eu la gentillesse de me lire jusqu'à la fin et tous ceux qui pourront m'apporter leur témoignage... :love7:
Bisous à tous :love8:
Image

Princesse Justine est née le 28/07/2015 <3<3<3
Princesse Candice est née le 27/12/2016 <3<3<3

Parce qu'il faut bien s'y remettre...

Image

Objectifs :
N°1 : quitter les 3 chiffres
N°2 : retrouver le 8
N°3 : retrouver le 7
N°4 : arriver entre 72 et 74 kg
N°5 : STA-BI-LI-SER !!!

Mon jdb

5071353a
P'tit curieux
P'tit curieux
Messages : 93
Enregistré le : 14 févr. 2006, 15:51
Localisation : perpignan
Contact :

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par 5071353a » 07 avr. 2010, 22:34

Bien venu

Ton chérie seul pourra répondre pourquoi il t'aime.

Une fois que tu saura résoudre les crises d'angoisse autrement qu'avec la nourriture
ton poids ne sera plus un problème. Il te fois un spy pour gérer les angoisses.

Bon courage

Avatar du membre
mimi60
P'tit curieux
P'tit curieux
Messages : 57
Enregistré le : 17 mars 2010, 11:49
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par mimi60 » 08 avr. 2010, 11:53

ton histoire me fait un peu penser la mienne.

Moi aussi je donne l'image d'une ronde qui assume son poids et les bourrelet mais devant chéri je craque et a chaque fois lui arrive a trouver les mots pour me faire comprendre qu'il m'aime comme je suis.

il arrive même dee temps en temps qu'il touche toute les partie de mon corps pour qu'il me dise l'endroit ou j'ai perdu (car ca j'ai vraiment du mal a le voir) et la semaine dernière il fessait la tête car j'ai perdu des seins et la il a pas aimer. :grin:
Image
le liens de mon JDB
viewtopic.php?f=14&t=14154

Début de régimes
105 kg
Premier objectif:100kg atteint le 22 mars 2010
Second objectif:92Kg atteint le 11 juillet 2010
Troisième objectif:82kg atteint le
Quatrième objectif:72Kg atteint le
Cinquième objectif:62Kg atteint le
Image

zoudr
Lapin bélier
Lapin bélier
Messages : 8724
Enregistré le : 07 avr. 2010, 17:14
Où avez vous connu ce site ? : google
Localisation : Lyon

Re: MERCI

Message non lu par zoudr » 10 avr. 2010, 12:01

Re coucou à vous et merci de m'avoir répondu :love2:
En fait je vois déjà un psy mais j'ai tellement enfoui mon complexe sous une apparence de "j'assume" que j'ai encore du mal à en parler (sauf à vous qui connaissez le problème...). J'ai conscience de devoir trouver une autre alternative que la nourriture mais c'est très dur quand c'est un réflexe qui est ancré en soi depuis plus de la moitié de sa vie...
Mimi merci de partager ton expérience avec moi... Mon chéri aussi est très gentil mais peut être un peu plus maladroit que le tien, par exemple il n'arrive pas à comprendre que je ne supporte plus qu'il donne toujours son avis sur les nanas qui passent à la télé (du genre "elle est mignonne, elle"). A chaque fois je me compare et inutile de te dire que je ne fais pas le poids (ironique, non ? :lol: :cry: ), du coup à chaque fois ma confiance en moi s'effrite un peu plus...
En tout cas je tiens à te féliciter pour ton régime et je te souhaite plein plein de courage, je suis de tout :love4: avec toi.
Merci encore à vous :love8: :love2:
Image

Princesse Justine est née le 28/07/2015 <3<3<3
Princesse Candice est née le 27/12/2016 <3<3<3

Parce qu'il faut bien s'y remettre...

Image

Objectifs :
N°1 : quitter les 3 chiffres
N°2 : retrouver le 8
N°3 : retrouver le 7
N°4 : arriver entre 72 et 74 kg
N°5 : STA-BI-LI-SER !!!

Mon jdb

Alexya
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 4
Enregistré le : 22 juil. 2013, 15:15
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par Alexya » 22 juil. 2013, 16:01

Bonjour à toi, je viens de m'inscrire....Quelle question quand même ! :)....Comment s'aimer quand on est gros? C'est très simple : dans le regard de tes enfants, dans celui de ton amour....Voici mon histoire, tu comprendras mieux....Je grandis obèse....A 17 ans, persuadée que je ne trouverai jamais l'amour, je fut flattée lorsqu'un homme me fit la cour....Persuadée qu'il me faisait l'honneur de s'intéresser à moi, je me donnai entièrement et sans limites à lui...lui offrant ma pureté, mon coeur et mon être en entier....Au bout de quelques années, j'appris qu'il était le roi des infidèles...."Que veux tu, c'est malgrè moi, je n'y peux rien"...Y compris avec ma soeur pendant 3 ans....Au bout de presque 9 ans, je le quittai, et biensûr, me mis à me morfondre...Et puis, je me suis mis un gros coup de pied dans le derrière, me fit poser un anneau gastrique et je passais d'une taille 60 à une taille 40 en deux ans. Une nouvelle vie s'ouvrais devant moi, le destin m'offrais une chance enfin d'être moi et d'être heureuse. Nouvelle vie, nouvel emploi....Je rencontrai alors le plus bel homme que j'ai jamais vu....D'une beauté virile et magnifique, un regard rieur et charmeur, un corps d'athlète, une gentillesse rare, et un coeur gros comme ça....Enfin, la vie me souriait...Aujourd'hui, 5 ans plus tard, je met du 48 ! Et oui, j'ai regrossi ! Mais là, il s'agit de la plus belle des raisons, les kilos de l'Amour : j'ai "enchaîné" les grossesses, offrant à mon âme soeur les enfants de l'Amour et de la renaissance...Tel le Phoenix, me revoilà, renaissant de mes cendres ! Alors, il me reste du poids à perdre, je pense qu'en un an voire 18 mois, je retrouverai ma taille 40. Mais, l'annèe dernière, malheureuse de peser 130 kg, je pensais ne pas mériter l'Amour de cet homme, je craignais qu'il ne me laisse pour une femme mince, élancée et belle....Il me répondit simplement "Ma chérie, tu m'as donné nos enfants, je t'ai choisie pour être la femme de ma vie, c'est normal que tu aies grossi, je t'aime comme tu es, je vois que tu en souffres, je vais t'aider..;Mais prends ton temps, c'est toi que j'ai choisi...." Tout cet amour dans son beau regard, cet homme si beau, qui pourrait avoir toutes celles qu'il veut, n'aime que moi...QUE MOI ! Cet amour me porte, cet amour dans ses yeux, c'est ce qui me fait me dire"si lui m'aime, alors je dois m'aimer !" Et, jour après jour, je rends hommage à cet amour. Comment ? J'ai décidé d' apprécier ma silhouette ronde, je ne me pose plus de questions..;Il m'aime, je l'aime, je suis fière d'être sa femme alors qu'à cela ne tienne ! Etre ronde n'est pas un handicap, je peux être ronde et sexy, ronde et élégante ! Dans ses yeux, et ceux de nos anges, je m'aime comme il m'aime.....de manière démesurée et...pour l'eternité....
Cela répond il à ta question? :)
Je suis à ta disposition...

Avatar du membre
Teojasmin
Addictopassionné
Addictopassionné
Messages : 2177
Enregistré le : 26 mai 2013, 21:31
Où avez vous connu ce site ? : Google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par Teojasmin » 22 juil. 2013, 21:45

Très joli message Alexya :love1:
]Image

Alexya
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 4
Enregistré le : 22 juil. 2013, 15:15
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par Alexya » 23 juil. 2013, 08:13

Bonjour,
Je te remercie Teojasmin.
Je parle avec mon coeur, en toute franchise.
Je suis l'exemple qu'un psy ou autre chose ne sert à rien...J'ai moi même trouvé mon refuge dans la nourriture pendant des decennies avant d'apprendre à m'alimenter avec l'anneau. Et, curieusement, des aliments que je detestais font parties aujourd'hui de ceux que j'aime et d'autres, que j'adorais, me laissent presque indifférente ! Ironique non?
Quoiqu'il en soit, je suis là pour aider, je pense être beaucoup mieux placée qu'un psy de par mon parcours personnel....
Tu sais, quand on parle avec son coeur, les mots se transforment en notes de musique, et le texte obtenu : une très jolie mélodie !
Je souhaite à tous le bonheur que je vis, c'est la plus belle des choses...Il y a bien sûr des hauts et des bas, comme dans tous les couples, mais l'amour que nous ressentons nous a déjà permit de surmonter pas mal d'épreuves.
Soyez vous, redressez la tête, soyez fière, un bon coup de pied là où jpense, et hop !
;) :love17:

lydinette
Star forumnesque
Star forumnesque
Messages : 2524
Enregistré le : 20 avr. 2009, 13:30
Localisation : au boulot avec tous ces c.....

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par lydinette » 22 août 2013, 10:03

moi, aussi je me retouve dans ce post....
Comme quoi, la grosse se cache derrière son humour

moi aussi suis tjrs (enfin presque ) rigolotte
je fais rire les gens
je me fais aimer comme cela
puisque ce nest pas pour mon physique ke lon maime

mais dailleurs quand je vois certaines personnes minces, je me dis quelles devraiment grossir un peu, ca les décoincerait :)
[Image

Bellisimette33
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 12
Enregistré le : 13 sept. 2012, 05:05
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par Bellisimette33 » 23 sept. 2013, 07:11

bonjour,

en ce moment la question "comment s'aimer quand on est grosse" résonne très fort en moi.

mon homme me dit qu'il m'aime tel quel, qu'à ces yeux je suis la plus belle mais récemment un collègue a trompé sa femme pour une femme sous le prétexte "elle est jolie, mince, plus jeune" et est revenue car au final elle était trèèèès chieuse.

ca m'a retourné cette histoire ... il a trompé sa nana avec qui il était bien pour une nana dont la beauté intérieure avoisine le - infini seulement car belle et mince ! ca me déçoit des hommes.

à quel point peuvent ils nous mentir ?

nous racontent t'ils des histoires lorsqu'ils nous disent qu'ils nous aiment tel quel ??

Avatar du membre
chanounou
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 12
Enregistré le : 17 sept. 2013, 17:35
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par chanounou » 02 oct. 2013, 21:00

Bonjour,
Je voudrais apporter un témoignage. Je vous fais grâce de mon passé de "sexagénaire bien en chair" rigolote et pratiquant l'auto dérision à haute dose et voilà qu' il y a un an, j'ai rencontré quelqu'un sur Internet par hasard et par "gag". Rencontre, impression de "connu depuis toujours", bref, je tombe raide dingue. Notre histoire commence un soir de Janvier et dans la mesure où 300 km nous séparent, coups de fils interminables tous les soirs , week-ends, voyage pour mon anniversaire.... Bref, je revis ( séparée depuis 2 ans après 17 ans de vie commune et 3 ans de tromperie). Et durant ce voyage, je sens qu'imperceptiblement, il prend de la distance alors que nos échanges intellectuels sont toujours aussi riches , agréables et me rendent parfaitement heureuse et que pour tout dire, il est heureux avec moi, me le dit et me le démontre.
Je vous fais à nouveau grâce des mois où je remarque qu'il s'éloigne de plus en plus tout en continuant de me téléphoner tous les soirs pendant plus d'une heure . Je passe 15j de vacances à proximité immédiate de chez lui ( dans la mesure où il a encore des enfants à la maison) et je finis par lui demander ce qui se passe. Tergiversations.... difficultés à exprimer ce qu'il appelle lui-même "ma difficulté", longues discussions etc... et je finis par lui faire dire en quoi consiste sa "difficulté" qu'il me résume d'un "Tu me fais peur"...
Interloquée, je creuse et je finis par avoir le fin mot de l'histoire: c'est mon poids qui lui fait peur! Peur que je tombe et qu'il ne puisse pas me relever, m'aider....
Imaginez-vous mon ahurissement. Et en creusant encore plus profond, j'ai fini par tout décoder: un premier mariage malheureux, un deuxième avec une femme de 20 ans de moins que lui, complètement perturbée, rescapée d'une enfance catastrophique et qu'il a voulu sortir de là sans y parvenir malgré tout l'amour qu'il avait pour elle( personne à part un psy super armé ne pouvait rien pour cette femme et surement pas son mari, ni même un homme quel qu'il soit!!!). Ajoutez à cela un métier d'ingénieur dont le boulot est à vrai dire de résoudre les problèmes (techniques) des autres et vous avez là un joli portrait de St Bernard.
Et en fait, ce que j'avais senti durant notre voyage ( dans une capitale) était apparu dans les escaliers du métro où il avait craint à chaque fois durant 8 jours que je ne prenne une splendide gamelle et qu'il ne soit impuissant à me relever, à m'aider... tout simplement parce que je suis trop lourde... Et dans le mesure où c'est quelqu'un qui ne supporte pas l'idée d'échouer, que les deux échecs précédents ont été si douloureux, eh bien..... il ne veut pas s'exposer à cette possibilité d'échec programmé et préfère "renoncer" à moi (sans rompre puisqu'il continue à m'appeler TOUS les jours même depuis notre "explication"... )
Je vous jure qu'il est sincère, et que sa motivation n''est ni esthétique ni issue de sa vanité d'homme et que son anticonformisme le met à labri du jugement des autres dont il n'a que faire...

Alors imaginez-vous l'électrochoc.... Et voilà pourquoi je suis là. C'est la première personne qui me donne une vraie motivation pour maigrir, non pas pour lui "faire plaisir" mais pour le mettre au pied du mur et qu'il se pose la vraie question lorsque j'aurai maigri. Est-ce bien cet obstacle qui lui fait peur ou bien ne s'agit-il pas de simple "phobie de l'engagement"????
Et puis, même si cette belle histoire n'aboutissait pas, j'en aurai au moins retiré la satisfaction d'avoir maigri.... et ce ne serait pas mal, à l'heure où toutes mes collègues ménopausées si mignonnes et "bien foutues" i y a 20 ans grossissent comme des baudruches!!!! Ca me plairait bien de "tout faire à l'envers des autres!!!". Je n'ai fait que çà toute ma vie!!!
Ce à quoi, il m'a dit: "quand tu auras maigri, tu ne voudras plus de moi, tant ils vont se presser pour te faire la cour" ...
Et là, deuxième "électrochoc" puisque cette boutade m'a amenée à me poser la question suivante:" et si cela arrivait, en aurais-je vraiment envie"???.
Et c'est alors que j'ai pris conscience de la VRAIE nature de mes kilos: en fait, cela fait 40 ans qu'ils sont là pour me protéger des regards masculins et du désir que, inconsciemment, j'assimilais à une agression ( merci Maman ultrafrigide!!!....). Voilà pourquoi sous ma réglette figure la maxime "pour sortir enfin du piège"puisque je viens de réaliser que j'ai moi-même tendu le piège et que je suis ma première victime. En effet, à l'heure où pour la première fois peut-être, j'ai du désir pour un homme ( à 60 ans, pas mal....), les kilos accumulés terrorisent un homme , l'empêchant de se laisser aller à m'aimer et le bloquent gravement alors que je sais qu'il m'aime et que je le rends heureux...
Moi qui ai toujours vécu mes kilos un peu comme une provocation à la "maigritude ambiante" qui faisais en sorte de séduire quand même ( c'est sympa comme jeu, je vous jure!!!) qui croyais m'aimer avec , j'en suis maintenant victime alors que le temps presse parce que, à la soixantaine, je sais que ce sera mon dernier amour et que je serai son dernier...
Alors si ces quelques réflexions vous parlent, j'en serais très heureuse. Car je crois pouvoir affirmer que NON, nous ne nous aimons pas comme nous sommes, quelles que soient les contorsions intellectuelles que nous ingénions à faire afin de faire croire le contraire . Alors vous qui êtes plus jeunes que moi et qui avez plus de vie devant vous que moi, essayez de vous poser les questions que j'ai soigneusement occultées 40 ans durant: pourquoi fais-je en sorte de m'envelopper? De quoi me protègent ces kilos????
Faites-vous aider, ce que je n'ai pas fait et que je vais peut-être faire aujourd'hui. A moins que la prise de conscience et ce post que je vous fais soit suffisamment déclencheur pour démarrer la perte de poids. Aujourd'hui mes kilos ne me protègent plus, ils m'encombrent, sont un handicap au bonheur et voilà pourquoi ils doivent et vont disparaître!!!!
Merci de m'avoir lue et je serais heureuse si ces quelques lignes avaient provoqué un déclic chez vous et pouvaient vous aider( moi aussi, je suis un bon gros St Bernard comme beaucoup d'entre nous.....)
Bon courage à tous et toutes.
Je vous embrasse
Chanounou
Image

Avatar du membre
chanounou
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 12
Enregistré le : 17 sept. 2013, 17:35
Où avez vous connu ce site ? : google

Re: Comment s'aimer quand on est gros/grosse

Message non lu par chanounou » 02 oct. 2013, 21:19

Je rajoute au très long post ci dessus, afin qu'on ne le juge pas mal ( vous avez été tentés, n'est-ce pas??? :grin: :grin: :grin: ), qu'il ne m'a à AUCUN moment demandé de maigrir, ajoutant même : "qui suis-je pour te demander de changer?. Personne n'a le droit de demander à un(e) autre de changer. Je dois t'accepter comme tu es et je suis incapable de ne pas avoir peur et c'est cette incapacité en moi qui me torture".
Comme çà, le portrait de la situation est complet
:love8:
Image

Répondre