De l'anorexie à la boulimie

Venez partager votre vécu, sans peur du jugement et avec une seule idée en tête: ensemble c'est plus facile!

Modérateurs : Modérateurs, Super Coach

Répondre
happyforever
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 4
Enregistré le : 06 juin 2015, 18:21
Où avez vous connu ce site ? : google

De l'anorexie à la boulimie

Message non lu par happyforever » 06 juin 2015, 18:25

C'est la première fois que je viens chercher des conseils sur un site pour mes troubles alimentaires.
J'ai 16 ans, je mesure 1m58 pour 60 kg. Il y a 1 an, on m'a diagnostiqué anorexique mentale. J'ai
perdu près de 17kg en l'espace de quelque mois. Aujourd'hui j'ai repris du poids.
Seulement, depuis à peut près 4 mois j'enchaîne compulsion sur compulsion. Je ne sais pas comment
on peut nommer cette compulsion, mais je me lève le matin je ne pense qu'à une seule chose : manger
manger, manger ( du sucré surtout ). Quand je me dis que je vais pouvoir me remplir, ça me rend
heureuse si on peut dire ça comme ça. En l'espace d'1h, j'ingurgite des tonnes de pâtes à tartiner,
pains de mie, pains au lait, pancakes, gâteaux, biscuits, céréales, tablette de chocolat...après avoir
" criser ", je culpabilise ÉNORMÉMENT. Je m'en veux terriblement et je me dis toujours que demain je me reprend en main. C'est ça tien, le lendemain je me lève motivé ouais, mais ça ne dure pas. Loin de là, parce qu'à partir de l'heure du goûter, je me jette surtous les aliments hyper caloriques. Je ne sais pas comment vous définir ce que je ressens après avoir
fait ma " crise ". Dans un sens je me sens rassuré parce que je suis pleine, ça veut dire que si une
personne parvient à manger un truc que j'adore devant moi, ça ne me fera rien. Dans un autre sens,
je me dis que je suis grave, que je vais encore grossir, que je suis moche, que je suis trop ronde, qu'il
faut que j'arrête, que j'arrête au plus vite possible et que j'arrête de manger. Le lendemain, quand
j'ai eu le temps de digérer, évidemment je me sens plus légère et c'est à ce moment là que mes
pulsions reviennent. Si une personne m'interdit de me " gaver ", je suis frustrée, je fais la tête, je
suis très mal en gros.
Je me vois grossir, j'ai déjà pris 13 kg en l'espace de 2 mois.
Je n'en peux plus. Je me sens triste tout le temps, je n'ai aucune joie de vivre et je commence
même à perdre ma motivation. Les beaux jours sont là, l'été approche et je me retrouve dans un
corps que je haie. J'aimerai tellement me sentir bien dans mon corps, bien dans ma peau, bien
dans ma tête mais je ne trouve plus aucune issue.
En espérant que vous comprendrez ce que je ressens. Je vous embrasse tous.

Répondre