Reprise de pouvoir (Chloro)

Venez partager votre vécu, sans peur du jugement et avec une seule idée en tête: ensemble c'est plus facile!

Modérateurs : Modérateurs, Super Coach

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 03 nov. 2006, 22:23

oui.. je m'excuse.. je pense chaque jour venir je le jure..
du coup l'autre jour, je voulais venir et je n'avais plus d'internet.. alors j'Ai commencé a écrire sur word, et je n'ai pas fini.
On dirait que j'ai tellement de choses que je n'ai plus la force de venir l'écrire ni meme que je ne saurais comment. je vais mettre ce début que j'ai écrit, et je promets de mettre une suite bientot ;)

Slut 
Ouais bien, ca fait longtemsp pour vrai ce coup ci lol. J’a vécu encore bien des choses, mais j,ai réalisé tellement que nous sommes les propres créateurs de nos vies. Tout part vraiment de nous, et que le travail que nous faisons a se liberer de nos peurs, nos vieilles croyances, porte fruit, si nous lachons prise a controler les choses, vouloir tout faire a la fois. L’énergie que nous dégageons peu a peu devient positive et en accord avec qui nous sommes vraiment, et a partir de la, les choses bougent vers le mieux pour nous. Et quand c pas vraiment comme on voudrait, ou dans le temps etc, lacher prise nous permet de recevoir vraiment ce qui est merveilleux pour nous, plus que ce qu’on pourrait esperer. Changer les énergies en nous, amene les gens a s’ouvrir a eux meme, etc etc. Donc, c vrai, changeons nous nous, avant de vouloir changer les autres… tout n’est parfois qu’une quetsions de malentendus etc etc. nous sommes maitres de notre partie, celle qui dit que nous controlons l’impact que les gens ont sur nous, et non leur gestes… ou meme évenements.

C’est fou comme le lacher prise et revenir a soi, permet les choses de bouger. Je le vis a une vitesse fulgurante. Et vous savez, maintenant mes drames de la vie, les évenements et parle etc etc qui font ressortir des émotions.. je ne els prends plus comme des fatalités mais come des cadeaux qui me montrent ce qui a besoin d’etre nettoyer en moi. Donc je lache prise et je laisse aller le morceau, sans jugement, je pleure je crie, je vis intensément cela, et je m’aime avec toute mes parties, et puis ca passe et ca se transforme…
Sur cela, la vie est une maie, on peut la croire mechante, mais quand on voit qu’elle apporte exactement l’évenement pour nous permettre de nus liberer et s’alléger de fardeaux du passé, on voit tout différemment. Se libérer d’une part, et puis lire des beaux textes positifs, etre avec des gens positif, et s’accepter dans tout ce que l’on vit car tout est beau. Nous sommes humains, et tous les sentiments ont le droit d’etre vécus par nous, sans jugement.

C’est ca le trucs, yen a pas mille et un.. c l’acceptation, le ;acher prise, l’amour de soi, et vivre les choses une étapes a la fois, a notre capacité, ne pas se taper sur la tete a chaque pas en arriere ou quand on réagie dans une vieille habitude etc etc. c un cheminement.. se liberer et puiser ailleurs des messages positifs, en lire en lire, de toutes sortes de facons, entendre, voir etc etc, differente manière de dire la meme chose, pour que finalement ce reve de liberté intérieur devienne réalité. C un pas a la fois, on peut pas tout faire pour l lendemain, c sur, mais soyez assuré que le bonheur et la liberté revient.

Pour ma part, j’ai eu tout un weekend depuis ce dernier message. Cela la, je voulais mourir c fou, vraiment.. pas par tristesse absolu.. mais par manque de but, d’espoir en la vie sur terre. Je me demandais ou ca menait les choses, pourquoi j’étais la si de toute facon tout va mal partout. Alors j’ai pleuré, crier.. ma douleur vis-à-vis cette fille que j’aimais vae ces histoires que je me faisais de la perdre etc etc.. ah la la .. abominable comme weekend mais je l’ai vu au lieu de me laisser envahir.. alors je savais d’avance en moi, que s’était une phase de libération, alors je ne em suis pas jugée, j’ai vu mes pleurs etc etc, je l’ai sortie, regardé, accepté et liberer.. transformation.. integration de tout.

Et je dois vous dire une chose.. pourquoi on est la quand tout va mal? Pourquoi on se sent impuissant face a la vie, sans pouvoir.. qu’est-ce qu’on peut peur changer les choses? Et bien, notre énergie qui change, l’amour qu’on se donne se propage et se sent, et permet aux autres de s’ouvrir a ce meme cheminement, et ainsi de suite, les choses changerons.. meme si pour le moment tout semble catastrophique.. les choses changeront car maintenant de plus en plus de gens decideront de se transformer et se retrouver et liberer… pour retrouver la joie, se retrouver, et leur pouvoir etc etc. et la, ca changera…on appelle cela, la révolution silencieuse. Sans bruit, sans arme, on choisi de changer le niveau de conscience humaine, changer l’énergie de peur en énergie d,amour,.. c’est pour cela que nous sommes la.
En commencant par soi, apres ont obtient la force et l’Abondance d’amour pour aider a notre tour notre prochain, sans attente, mais par pur amour et désir de les voir devenir eux aussi heureuse et en harmonie avec qui ils sont.

Tout cela je l'ai réalisé l'autre jour, il n'y a pas longtemps alors que j'ai entendu la personne que j'Aime le plus au monde avoir envie de mourir tres sincerement parce que rien n'allait. Le mois d'avant, j'étais moi meme tellement dans me s émotions, dans une émotion qui n'était meme pas en rapport avec la réalité et j'ai un peu oublié d'écouter cette personne la, en demandant plein de choses.. de l'aide, et ce en plus d'une autre personne qui était aussi dans al vie de cette personne...
nous deux, nous avions comme une vie passée ensemble :wink: qui faisait que bizarrement moi je emsentais minable a ses cotés et elle ne voulait pas de moi.. comme ca, sans meme qu'on ne se connaisse... et ca fasait en sorte que je voulais partir, et la personne qui est importante pour moi ne voulait pas, et elle ne compenait pas mais elle était dans le mileiu de nous 2 et se sentais comme tiraillé sans comprendre.. et au bout d'un temps ca lui a fait beaucoup beaucoup et en plsu de tout ce qu'elle vivait deja, elle n'a plus été capable d'endurer tout ca.. epuisée je l'ai sombrer dans une profonde déprime aussi profonde que soudaine et j'ai vraiment pur de la perdre.
je savsi qu'elel avait déja tenté a ses jours, alors je n'ai pas pris ses commentaires a la légere... 2 nuits sans dormir a recevoir des messages textes inquiétant qui me repoussait et me disait qu'elle partait.. je ne crois pas qu'elle est eu conscience vraiment de tout cela amis disons que j'ai recu plein de tapes au visage hihih.. j'en rie en ce moment mais pas la.. 2 jours a m'inquiéter.
au début je me disais que je devais lui laisser du temps, mais je ne me sentais pas sécure du tout. lui laisser du temps ok, je comprends ca, mais pas avec ce qu'elle disait.
alors un matin que ej travaillais pour un nouveau patron en promotion.. dehors et on gelait.. trop fatiguée je em disas que je devais y aller malgré ses menaces qu'elle me faisait de ne pas venir... je lui disais qu'elle était importante pour moi mais s'était blablabla ses réponse.
J'ai demandé a une fille qui était travailleuse sociale comment réagir l'aider et elle em disait de toujours retourner ce qu'elle me disait pour qu'elle voit que je l'écoutais vraiment et lui permettre de se retourner en elle pour s'exprimer... mais en le faisant elle a su que je demandais de l'aide et ca l'a fachée parce que je ne parlait pas comme ca d'habitude.
Ah la la.. alors je tentais de travailler, faire cette promo et je gelais 15 fois plus vuq ue j'étais fatiguée et c'est alors qu'un ami est arrivé drolement et en me demandant si j'allais bien, je em suis mise a pleurer et il m'a dit que je n'étais pas apte a travailler. je remplacais deja quelqu'un et les patrons ne me connaissaient pas, alros je ne me sentais pas bien de ne pas faire la job et quitter mais ej devais je ne pouvais que pleurer.. parce que cette fille est trop importante pour moi, je l'aime trop.. mais plus juste avec moi, je l'Aime juste huereuse.. je veux sonbien et non ps lui nuire avec mes exigeances qui n'étaient meme pas vraiment réaliste, elles venaient de cette bizarre d.histoire avec l'autre fille...

anyways, je suis revenue chez moi, mon ami est venu me reconduire, et je me suis dit que je devais dormir avant pour pouvoir l'aider mais je ne pouvais pas, alors j'étais tellement nerveuse, mais j'ai pris mon courage a mon cou et je me suis fait letrajet de 2h30 pour aller chez elle en metro et autobus etc etc.
Plus j'arrivais et plus j'étais nerveuse. la fille a cote de moi en autobus a jamais du entendre parlé quelqu'un comme ca de sa vie,... une vraie pie je vous jure!
arrivée, je suis entrée, et la mere de la fille était la, alors ca faisat bizarre.. je faisais quoi la moi la... et mon amie avait l'air fachée mais je sais qu'elle ne l'était pas en elle.. mais ca prend du courage pour se fier a ce que je sentais en elle plutot que ce que elle disait...
anyways on a paralé longtemps.. et c la que je me suis dit que je la voulais heureuse etc etc. je ne voulais pas la laisser tober parce que j'avais failli le faire puisque j'en avais marre de souffrir dans une histoire illogique de sentiment avec une autre fille que personne ne comprenais sauf moi et l'Autre fille.

Alors, je lui ai dit de ne pas se décourager, la vie est bnne pour nous mais parfois faut juste regarder ailleurs que ce qu'on s'attend a ce que ce soit. faut élargir les horizons.. et quand tous ses projets allaient mal et tombaient, moi je voyais la vie qui lui disait prends ca une chose a la fois, tu as a t'occuper de toi, de te liberer de tes émotions et passer au travers de cette éprueve avant meme penser a aller travailler, étudier partir de chez tes parents etc etc. Tout ca, c des schemes d epensées de société que tout doit etre comme ca a tel age etc etc. et que si la elle était mal prise, et bien comme elle a tant donné avant et bien lui voila le temps que cela lui soit rendu.
Elle avait autour d'elle des gens qui l'aimait et la respectait comme elle était, et cela c pas tout le monde qui avait ca. Et aussi, moi depuis un bail que ej suis la, en amie je parle la.. mais encore jamais elle n'avait osé voir ce que je pouvais lui apporter dans sa vie. elle m'avait beuacoup beuacoup aidé, mais moi je ne pouvais pas ...

anyways oui.. elle m'a aidé sur tellement de points.. en me défendant, m'écoutant, me rassurant.. me redonnant ma valeur, elle a vu mon malaise avec l'héritage de ma vie, et m'a aidé a accepter cela et enlever cette culpabilité.. je peux etre heureuse meme si d'autres ont du mal sur certains points et moi non.. j'ai d'autres choses en problemes que d'autres n'ont pas etc. et puis etre heureuse aide plus les autres que de descendre dans le fond du puit avec eux.

tellement, elle m'apporte tellement. Cela vaut tous les millions du monde. juste d ela connaitre je suis heureuse, juste e l'avoir dans ma vie je suis aux anges. elle est mon ange a moi. elle est si importante pour moi, je le dirai jamais assez, je ne peux le mettre en mots.. et elle est si merveilleuse mais ca elle ne el voit pas encore assez.

Anyways, elle a remonter un peu la pente, au moins pour enlever son gout de tout abandonner... et le lundi suivant on allait voir ue dame qui aidait avec les émotions du passé etc etc. bon je sait que ej suis bizarre avec mes autres vies, amis moi j'y crois et cette visite a tellement telement aidé. déja elle ressentais en moi la difference d'énergie, une partie d etristesse et d'abandon était partie, et en elle aussi il y avait des changements... bizarre mais fou comme depus ce temps il y a des changements...

la, moi je ne sentais plus aussi triste.. et meme que cette croyance d'etre abandonnée etait partie.. parce que sinon s'était comme ancré en moi, et ca revenait toujours toujours...

anyways...

La suite de mes compréhensions viendront.. ca fait beuacoup pour ce mois.. je comprends des trucs de ma vie actuelle.. de mon pass qui ressurgie.. disons que je suis ben plus affectée que je le croyais.. de prendre soin de soicet penser a soi avant, de l'anorexie et surtout la boulimie. ma nouvelle thérapeute.. etc etc.
mes projets d'avenir.. ouin j'en ai pour 100 ans ihihi


a bientot
chloro
xxxxxxxx

citral
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 23
Enregistré le : 18 oct. 2006, 15:17

Message non lu par citral » 08 nov. 2006, 10:16

haaaaaaaaaaaaaaaaa je connais ton soucis c ce kil marriv en ce moment je mange vraiment tres peu et jai aquiq un kilo...je suis en depression c folklo!!
Merde pour la suite

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 13 nov. 2006, 22:58

bonjour citral,
contente de te connaitre,
bien que mon poids m'affecte parfois, je suis quand meme à l'aise maintenant. C'est sur que j'ai une légère rétention 'Deau quand j'ai mes règles, ou si j'ai une rechute de boulimie, ou la c la cata pendant 3 jours, ventre gonflé, rétention d'eau, difficulté a digérer etc etc. mais sinon, je crois que j'ai atteint un stade ou je suis bien, et ou j'ai trouvé mon poids santé a moi.. mais je ne pourrais dire ce qu'il est puisque je ne me pèse pas. Je te souhaite vraiment de tout mon coeur le rétablissement... enlever de sur tes épaules le poids qui te pese, et ce qui dans la vie te donne peur de vivre.

Sinon moi ca va... je ne suis pas venu dans ce dernier mois et demi.. désolée. En fait, j'ai vraiment fait un pas de géant de conte de fée durant la derniere semaine... et tout ce dernier mois.. énorme les compérhensions... et je reviens pour tenter de tout vous dire, sans faire non plus un roman de 12 pages de long lol

Je vous épagnerai les détails de mon histoires car la n'Est pas la quastion, seul mes compréhensions prime.
Je crois que ce qui fut avant un de mes points faibles a mon avis, est maintenant a mes yeux un point fort. Avant, je prenais toujours le blame,.. j'Ai appris a faire ca, puisque s'était la seule facon d'avoir la paix, d'avoir de l'attention et de l'amour parmis des gens qui ne s'aiment pas beaucoup et qui avaient deja ud mal a gérer leur émotions, alors hors de questions d'avouer leurs erreurs...
mon dieu que j'Ai toujours l'impresion de crier dans le vide, dans une foule personne ne m'entendait et ou j'aurais tant voulu une fois que quelqu'un avoue ses erreurs...
encore aujourD'hui, je jouais le role de victime, blamant a tort et a travers tout et tout le monde.. mais pkoi je donner autant de pouvoir a l'extérieur sur moi.. je ne menerai jamais une vie remplie et heureuse si je me vois come une victime. J'avoues toujours mes erreurs et je cherche constamment a justifier mes états d'ame que je n'acceptais pas, mais s'était bien parce que je dépendais de ce que les autres pensaient de moi, de ce qu'ils disaient, eux dqui étaient toujours sur un étage plus haut que moi. Toute émotion que j'avais étaient d etrop alors j'en cherchais constamment la cause, pour ne pas intervenir dans la vie de l'Autre.... cela fit en sorte que toujours toujours j'étais en phase de compréhension de moi meme, puisque je ne m'acceptais pas comme j'étais et que je voulais éliminer tout ce que je pouvais vivre et sentir..

tout cela, je l'ai compris alors que j'ai eu la plus belle et productive rencontre avec une thérapeute.. 2 fois 2 heures.. le plus beau cadeau de ma vie.
Dur a résumé, mais tout cela se trouve dans ce que j'ai compris avec ma tete précédemment, mais ou la, avec une technique plus énergitique, et pschologique et hypnose.. un melange d'enfer.. j'Ai réussie a vraimen integrer dans ma vie ce concept de reprendre son pouvoir.

J'ai aussi lu en meme temps le livre parfait pour ce que je vivais.. Le mieux de la peur de Michèle Morgan auteur de "Pourquoi pas le bonheur"

Drolement elle a elle aussi souffert de trouble alimentaire, ce que je ne savais pas au départ.
Tout s'éclaira alors que ..
ok premierement.. je vais tenter d'y aller en ordre la, parce que sinon je veux dire en meme temps et je ne serai pas clair...
ok, respirons.. bon:
premier rendez vous, j'y allais en fait pour un blocage en sexualité... blocage qui en était un et pas un, et qui était aussi amplifié par la présence de personnes qui m'aiment bien, qui me rejoignait loin en moi, qui qui fesait que ne m'aimant pas en tout et partout, je n'était ouverte a rien.

Ma thérapeute me dit que la base était de se pencher d'abord sur mon insomnie, et ma boulimie qui demeurait.
Dans le cerveau, il y a 3 phase.. et moi, j'avais tant d,émotion non exprimé et vécue que j'étais constamment dans lazone bêta du haut, celle ou le cerveau ets en hyper activité. Quand on est pas dans son corps et que l'on désir tout éliminer les émotions de colere, alors voila que le cerveau onte et que l'on prvois, on fait des supposition et cetc. et ce flot d'émotions on veut tellement l'endormir et le geler, car on croit qu'il est mal, qu'il est de trop, etc etc, et qu'il fait de nous une mauvaise personne que la on tombe dans l'alcool, la boulimie, la drogue, et meme la dépression quie st un état de neutralité, de bulle, gelé ou on ne sent plus rien tellement on en a marre et que l'on contient tout en dedans.. comparable a l'état de sous alimentation ou etc etc

Donc la elle me dit de liberer la colere en moi.. pifff.. plus facile a dire qu'a faire.. je peux pleurer ok.. mais etre fachée... pas le droit moi... non non.. je n'ai jamais eu le droit point. allons voir que aujour'Dhui je me le permetterais...

Elle me dit que l'alcoolisme dont ma famille souffrait, était une maladie des émotions.. les gens autour de moi avant tant de mal a gérer leur émotion, que les miennes étaient de trop pour eux. Et en plus, on vit dans une société ou la colere c mal, il faut la paix, la productivité etc etc. alors comprenable que j'aies tout gardé. Et sa voix est si douce, et l'énergie si .. comment dire.. hypnotique lol (parce que l'hypnose c pas s'endormir, c se connecter a son coeur, aller en phase alpha, début de l'inconscient, et ainsi pouvoir libérer les émotion et paler et intégrer directement de nouvelles pensées...

N'en demeure pas moins que a la naissance nous sommes une belle maison neuve, ou la, nos parents que nous idolatrons, mettent des meubles et font la décoration intérieur. et comme nous n'avons pas encore la capacité de discernement, tout ce que l'Extérieur dit devient notre letmitiv. et meme si plus tard nous nous voulons heureux, tant que nous n'avons pas refait la décoration intérieur, nous ne pouvons pas etre totalement nous meme, et la nous nous battons avec nous meme, le pied sur le frein et sur l'accélérateur en meme temps.
Ce son de fausse vérté, des choses qui existent depuis meme au dela de nos parents, qui existent et qu'on accepte sans meme se poser de questions.. sans meme savoir si c encore a propos.
Comme l'histoire du jambon... on fait cuire un jambon, et dans la recette, on doit couper les bout.. un jour on dmeande a notre mere pourquoi faire cela.. et notre mere ne le sait pas, c comme ca, elle le fait de la recette a sa mere.. et notre grand mere len fait d enotre arriere grand mere.. alors on va la voir et elle dit... ""et bien.. a mon mariage, le pot pour faire cuire mn jambon était trop petit pour le jambon au complet alors je devais couper les bouts""

voila une image de ce qu'est la fausse vérité. Et de tout garder fait en sorte que nous vivons dans une maison au couleur et meubles décidé par le legs de la société et de notre famille...

mais loin est le but de blamer personne ici.. nous faisons tous de notre mieux nE'st-ce pas.. aussi nos parents.. il est par contre indispensable de juste libérer totalement et sans culpabilité les émotions vécues enfant et enfouies en nous. C'est comme si, voyant la poussiere de notre maison, les déchets, normal, tres normal, nous avons décidé de les mettre dans des sacs mais que nous n'avons pas pu sortir les sacs... legs de la religion ou s'était surtout faites ne posez pas de questions, sentez vous coupable, et ne dites rien...
alors on prend les sacs et pour respirer et pouvoir bouger on les entasse dans un coin... et ainsi de suite.. un temps ca va.. mais la ca sent .. alors peu a peu ca s'accumule, il n'y a presque plus d eplace alors on gele sur plece, on met un pince nez etc etc.. et tout ce que l'on voit dehors est teinté par tout ca.. et la on monte sur les édchets.. et plus ya des émotions stimulis de dehors, plus ca s'accumule et on pousse sur la porte pour pas qu'elle cede.. mais il ya toujours des stimulis de dehors.. on vit alors c normal que tous autant que nous sommes, nous nous faisions vivre des émotions..
mais chaque émotions retentit avec cele du passé et c alors que tout est trop vécu... et c la que, coupable, on tente de se geler pour ne pas avoir a vider la maison.. en ne ressentant plus, on n'accumule plus.. ou on a pas l'impression .. mais un jour. pouf.. faut bien vivre sinon c ennuyeux..
et c la que les gens autour on grand pouvoir sur nous, c lorsque leur actions dtermine notre état d'ame, notre vue de la vie et de nous meme.

si un réfrigirateur est sale, qu'il y a des aliments périmés a l'intérieur, on le lave, et ca sent ok et le réfrigirateur va bien.. on ne dit pas que tout le frigidaire est a changer... au contraire..c comme nous.

La boulimie s'était pour taire la montagne de colere en moi.. je me sentais dont coupable de sentir de la colere.. il aurait fallu que je vive et que les gens puissent faire ce qu'ils veulent et que je ne dise rien pour en pas les déranger.. ce qu'ils vivent éatnt bien, je ne devais pas interferer en diant.. "oh, excuses moi mais ca ca ne me plait pas du tout" piff j'étais qui moi pour dire ca??
Mais n'en restait pas moins que je vivais pour épargner autrui, leur épargner leur mal, et ainsi moi j'accumulais..
et je suis vangé sur mon corps parce que premierement nous avons encore un bagage religieux que le corps c mal, mais aussi parce que le corps étant le méssager de nos émotions, il devient pour nous l'ennemi. Nous sentons les émotions dans el corps, alors si on ne veut pas D'émotion, mieux vaut ne pas avoir de corps. pourtant, la colere est utile pour savoir ou nos limites sont franchies, la peine aussi etc etc. et si on sait vraiment bein s'exprimer, la discussion sans blamer amene tout les gens a etre huereux.
sinon on accumule et se blame tous dans le dos l'un de l'autre.. on en veut pas que l'autre pense en mal de nous alors on se tait, mais on perd aussi patience a trop vouloir ne pas etre mal vu, et on fini par blamer les autres, et elur donner pouvoir sur nous.
mais le plus drole c que souvent, tout le monde vit pour tout le monde.. alors on s'épuise tous et on finit par se taper sur les nerfs.
Nous sommes tous des plants de tomates.. et nous avosn besoin quand nous sommes jeunes d'un tel nombre d'espace, de tel mineraux etc etc. nous devons etre égoistes quelque peu, et ce n'Est pas néatif, et ainsi on grandit et on fini pa donner de belles tomates bien mures que nous sommes heureux e donner puisqu'elles deviennent lourde.. mais si on a piétiné sur nous, alors on a poussé carencé et a trop vouloir donner ce que l'on a pas, on sépuise. et personne ne peut nous faire assez pour combler le manque.. c a nous de le faire sinon nous serons constamment décus et aussi les gens autour trouverons qu'ils auront trop d epouvoir sur nous.

En emme temps on veut épargner, et apres ca, comme on dépend tous de tout le monde, car on a pas trouvé encore que tout est en nous, on blame tout le monde aussi d'etre responsable de notre malheur.

Apres S'etre vraiment vidé le coeur de nos émotions d'enfant.. car c la base.. l'enfant a fait de son mieux et il a besoin d'amour.. combler une carence quelconque qu'il a vécu.. et meme si l'adulte en nous sait que nos parents on fait de leur meiux, l'enfant en nous ne le siat pas et il a mal et il y a alors la "bataille" entre l'enfant qui crie qui a mal et le parents en nous qui lui dit tait toi...
une fois que nous avons vu que nous sommes tous de quelque facon que ce soit carencé de l'amour... nous pouvons vraiment voir ce que nous sommes comme quelque chose de beau. Il y a l'expressin de l'amour et la recherche de l'Amour... et tout comprotement est créer par la recherche d'un amour du meiux qu,on peut.

J'ai vu en moi par un regard de compassion et d'amour d'adulte envers l'enfant en moi, vraiment qui je suis.. et drolement, ce que je reprochais a quelqu'un, je le retrouvais en moi.

Je voulais que l'autre comble mon vide, et tout ce que l'autre disait ou faisait m'affectais beaucoup trop. Et drolement, je le remarquais chez l'autre aussi. Interdépendance.
Enfin, pour réussir a voir l'amour de l'autre, l'amour que je ne me donnais pas, tant je me détestais et je n'aimais pas tout ce que je sentais, je ne me sentais pas a la hauteur, j'aurais tout fait, et moi mon mécanisme de recherche d'amour s'était le controle subtil et le role de la victime.
Il y a ceux qui crie, ca peut-être ont-ils été capable enfant, mais moi je ne pouvais pas vraiment.. j'ai crié oui, parce que ca explosais.. mais ej sentais coupable, je le faisais tout croche et je faisait royalement grondé et dit plein de choses méchantes.. alros maintenant au lieu de dire ce que je sens, je me tais et je me tasse mais je le fais sentir en énergie, ou en victimisme ou etc etc.
et quand onj est victime de bourreau, regardons car bien souvent la victime est autant bourreau que le bourreau lui meme. et d'autant plus dur a voir le controle de la victime, car on prend la victime en pitié, et on accuse le bourreau... sans voir que le mal qui existe en la victime est le meme que celui du bourreau. nous sommes tous bourreua et victime, dépendemment de dans qu nous sommes... sur a dire "moi je suis un bourreua de telle personne" lol.. ca parrait mal.. mais accuser c plus facile.

Mais accuser les autres d emal agir sans voir la souffrance d'ou cela part, on ne pourra jamais vraiment se voir, et s'aimer.. car la n'Est pas le but de se détester de controler autrui.. non non.. moi je me suis détesté un peu de le voir.. j'étais si coupable... oh la la.. mais voila.. je l'ai fait pas beosin d'amour.. car le vide en moi n'était pas comblé et que jevoulais tant que quelqu'un le compble.. tout le monde est en quete d'amour.

et quand j'ai avoué mes erreurs a la personne ou les personnes principalement consernée.. quelle ne fut pas ma surprise de voir combien j'Avais d'impact sur leur vie. Trop... et le plus drle, c'est que ce que j'avouais etre auteur.. controle, attitide de "rien nE'st assez jamais", comble mon vide, fait comme je veux.. contradiction de mes sentimenst entre le oui et le non.. je le sentais chez l'autre mais je nosais pas le sentir parce que je me sentais moins bien que l'autre, etc etc
Mais dans toute mon histoire c que moi, pour épargner l'autre que je sentais si fragile, et qui était tellement important que je ne voualis le voir souffrir.......je ne vivais plus et ne disais rien qui puisse vraiment déranger, je disais un peu et le reste je disais ce que je croyais devoir dire.. je moulais la situation.. alors je ne vivais plus pour moi mais pour les autres, de facon a les épargner dans leur cheminement... tandis que moi je me tapais toutes mes peurs les plus grandes...

mais idem chez l'autre qui me m'aimait beaucoup, et qui vivait pour moi et pour l'autre en s'oubliant mais qui voulais aussi que les choses se passent a sa facon dans sa conception de ce que ca devait etre... donc on vivait tout les deux pour l'autre et l'autre, on voulait ca a notre facon, et on blamait l'autre. etc etc. on éatit dans une cntradiction entre je veux telle chose, et non je ne peux pas car il y a tele personne que je peux pas déranger.. ui et non. peut-être et ahhhhhhhhhhhh... on fini par tout le monde éclater a force de ne pas se parler vraiment, a force de vivre pour l'Autre et d'attendre de l'autre aussi qu'il comble notre vide. aLors on s'éuise trop, d'etre autant en pouvoir de la vie de l'autre, et aussi de donner autant de pouvoir a l'autre sur nous.

Moi je ne disais rien et je me tassais parce que les réations de l'autre me faisais peur, et en plus, je n'aidais pas a la communication parce que moi je dsais.. ne te fache pas.. j'ai peur de ma colere alors je n,aime pas la colere en generale.. maintenant je laccepte, suffit de bien l'utiliser.... et l'Autre ne voulais pas vraiment que j'aie mal on plus...

voyez... avant d evouloir tout etre avec tout le monde aprtout toujours.. mieux vaut etre bien avec soi. Et aussi, aimer tous nos sentiments, les exprimer aussi parce que des fois il y a malentendu.. et si tout el monde était complet en eux meme, on arriverait a vivre parfaitement on vivant pour soi en pensant a l'autre etc.
Et aussi, bien de lamer, on peut s'exprimer certes... mais regardons d'abord si ce que l'on ressens énervant chez l'autre ne vibrerait pas avec une partie de nous qui est pareille, ou sinon avec une partie de nous qui envie totalement ce que l'autre fait et que nous nous ne nous permettons pas.
En voyant que nous faisons aussi la meme chose, et que nous le faisons par manque d'amour de soi et de confiance, on peut ainsi arreter de s'autoblemer.
Voir le "mal" chez les autres, qui n'en est pas, nous empeche de bien se connnaitre et de trouver les clés de nos bonheur en nous, en se regardant vraiment.
Car ne pas oublier que l'extérieur est le miroir de l'interieur... quand on comprend cela vraiment, on se détache de ce qui se passe vraiment et apprend a observer nos réactions, l'extérieur, pour vraiment trouver le chemin de notre coeur et de notre bonheur et enfin faire le menage de notre maison ainsi que sa rénovation, et ainsi vivre légeretment et totalement et intensément notre vie, et la réussir.
Rien n'y personne en peut et ne devraient avoir de pouvoir sur nous... tout est la pour nous pointer en nous les choses qui devraient etre exprimées, comprises, aimer, nettoyer et changées.. et la on se retrouve.. ca nous ne sommes ni les meubles, ni les sacs a dechets.. nous sommes points. rien nE'st mal, rien nE'st bientout est.

et ainsi trouvé, je ne demande a personne d'aller plus vite dans osn cheminement, ni meme d'etre la ou non, de faire ca ou non, pas plus que je ne demande aux choses D'etre la ou non.. car tout est et ce qui ne se produit pas ne deait pas se produire pour laisser place au meilleur...

et si tout semble ne pas fonctionner comme on voudrait, que tout s'écroule... alors reste nous et l'opportunité de vraiment s'oocuper de trouver le bonheur en nous.. si on a l'ooportunité d ele faire, alors lets go. déconstruire pour reconstruire... commencer par la base, nous. pas ce que l'autre vient faire dans notre vie ou etc.
Car meme en connaissant l'amour qui comblerait notre vie, la personne avec qui nous sommes fait pour etre, meme en ayant tout l'argent du monde, si nous ne somme spas bien avec nous, alors tout aura toujours un impact sur nous, nous serons constamment dcus.

quand j'ai pris l'année a travailler sur moi, je l'ai fait seule.. sans sortie sans rien.. peut-être direz vous que c trop.. je dirais que j'ai eu besoin de face a moi meme.. et que tout je l'utilisais pour me distraire de ce regard sur moi.. quand j'Ai pu vraiment avoir fait le tour, alors seulement je vivrais le moment présent avec joie, car il ne me servais plus a combler ni me cacher qui j'Étais et ce que je sentais.

J'Ai quelque peu tout éliminé e mon passé.. en fait, avant j'avais de la colere et je ne me la permettais pas vraiment, et comme je ne m'aimais pas, je demeurais victime de mon passé... quand je suis aller chez ma th.rapeute, elle m' dit, "tu me parle de tes manques, nous allons sortir la colere oui... comme l'autre fois, mais parle moi de ton héritage"
et j'ai sortie mes qualité, ce que j'avais de bien de ma mere, de ma vie, de ce que j'avais vécu. et de mon pere aussi... j'en obliais mon pere car je l,aimais beaucoup et je le conssidérais comme quelqu'un de bien, avec de grande qaulités mais je ne voulais pas trop le dire car j'avais de la peine de ne pas avoir pu le connaitre.. mais ses qualités je les retourvais en moi et mon pere existe en moi, je peux l'aimer en moi, en ce que je suis...

tout éliminé m'a été utile, mais un peu apres, je n'avais plus de base ihihih.. je volais dans les airs, sans rien d'attache.. mais j'appartient a ici.. et je peux voir ce que ej suis, et non seulement me smanques ou ma peine et ma colere ou mon vécu qui est difficile.. je suis aussi une personne avec un passé qui a fait ce que je suis...

j'ai eu droit de em liberer, de voir mon enfant avec compassion, et de rpemdre soin de lui maintenant.. comme je peux aimer, vraiment aimer et pardonner a ma famille et a tout le monde, sachant apres avoir enleve les sacs qui m'obstruais la vue, sacahnt que le mal etre qui existe en moi, existe en chacun, et que aisni on ne fait nos actes pour mal faire quand ils blessent ou veulent controler.. mais bien par recherche d'amour, pour combler un mal...
nous sommes tous pareil.. des etres d'amour, en expression ou en recherche d'amour...
liberons nous pour enfin de voir, enfin vivre notre corps, notre ame, tout ce que nous sommes... et se ocnnecter vraiment a la vérité du coeur.
Les émotions du passé, ou celles accumulées qui se vivent ans la tete, empeche d'etre sur le flot du coeur, la ou l'essence de ce que nous sommes se trouvent. Les émotions sont bien, sont merveilleuses tant elle démontre que quelque chose vient perturber ce que nous sommes, acceptons la, vivons la, dans notre corps au lien de geler le corps, et aller dans le tete.. et vivre malheureux. Le bonheur est accessible sas rien.. il est un état qui est, sans ren autour.. rien ne lui est nécessaire.. que le imple de vvre dans le seul endroit ou nous vivons pour toujours, notre corps.. etre bien dans lui, en accord et en amour avec soi... apres, l'extérieur devient un bnheur d eplus, mais pas la base. un ajout, et on peut ainsi pleinment prifiter de hcaque seconde, si nous sommes a la base bien.

j'espere que tout fait du sens, j'ai essayer d'en dire le plus possible, sans impliquer personne car je n'accuse personne, je ne suis encolere avec personne, pas meme moi.. je me respecte, et j'Ai la force de me regader et avouer mes erreurs.. j'Ai peut-être trop fait et trop donner par peur d'etre rejetée, rien dit par peur d'etre rejetée, et par peur de voir la souffrance des autres... mais tout comme moi, la joie vient du dedans de eux meme, je n'en suis pas la cause, ni meme la vie... j'ai la force de trouver cela en moi, ils l'ont aussi et a trop vouloir tout faire pour laur épargner d'affornter leur peur, je ne les aide pas. comme ils ne m'aident pas en me cachant ou en agissant pour m'empecher d'avoir mal.. on ne peut que nous nous fatiguer, et eux, les entrenir dans cette idées que les autres sont source de leur bien etre.
Ainsi, dans moi ma tendance a trop faire, j'ai tout mé;angé entre ce que je faisais et ce que je sentais et voulais etc. idem pour les autres.. melange melange..
anyways.. moi ja'i compris cela, je suis fiere de le faire, fiere de me voir vraiment et de voir que j'ai tout en moi, que je suis tout.. colere, manipulation, jalousie etc etc.. autant que douceur, amour etc etc. car tout part de l'Amour. et au lieu maintenant de me blamer et de m'en vouloir et de me m'autosaboter en étant mal ou en allant dans la boulimie qui estd'une volence incommensurable envers moi, je m'aime et je m'exprime et je me regarde et vois la vie comme un beu miroir.. je en susi victime de rien. La est la pharse qui m'a le plus marqué, "je t'Apprecies trop pour croire que tu es une victime" je la comprends encore plus aujourd'hui. aussi "il n'y a pas de manipulateur sans manipulé, ni d'envahisseur sans envahie"... et " la victime est autant bourraeu que son bourreau"

j'Ai fait ma partie et je n'ai besoin de l'approbation de personne.. si quelque'un me blame, alors je n'y peux rien. J'ai fait toujours dans le moment présent, le mieux de ce que j'étais, avec ce que je savsi... idem pour tout le monde. Voila pourquoi je ne blame personne dans ma vie. Dès maintenant, je cessse de blamer tout et tout le monde, pour vraiment vraiment prendre le controle de ma vie, mais je ne m'en veux pas de l'avoir fait, n meme que j'en veux a ceux qui m'ont blamé, car lorsqu'on manque d'amour pour soi, il est tres difficile a accepter toute nos partie, et accpeter que nous sommes maitres de notre vie... car si on ne l'aime pas on ne veut pas croire que c nous qui crée ca lol...quand on comprend que tout est bien.. tout est finalement.. rien n'est mal ren n'Est bien.. tout est.. en liaison avec l'amour... alors c plus facile.
Enlevons la culpabilté de cette planete... elle ne sert strictement a rien.. sion de nous empecher d'avancer. Faites du meiux que vous pouvez et dnnez vous une chance d'apprendre... car tout le monde est parfait... et vous verrez que sens la pression d'etre parfait, vous vous permetterez vraiment de grandir et d'etre heureux...

a plus si je resuis inspirée a dire autre chose, car cela est si important que j'Ai peur de mal le dire ou d'en oublier des parties.

bises
xxxxxxxxxx

p.s. quand je parle de religion la.. je ne parle pas du message, qui a la base est tres bien, mais bien de l'abus que les hommes religieux ont fait a ce moment ;) nuance

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 15 nov. 2006, 01:32

Je ne devrais venir si séparément, je regarde mes textes et je me dis que moi même je n'aurai pas envie d elire tout ça!!
Mais rapporter out tout ce que j'ai vécu et compris... woua.. la job!!

Vous savez, il y a comprendre avec la tête, se remémorer que oui, telle chose peut être vraie ou etc, mais il y a comprendre avec le corps, avec le coeur, et avec l'âme, qui fait que chaque parcelle de nous vibre a une nouvelle réalité en quelque sorte. Et c'est pour ca que je suis redondante parfois, C'est pour ca que je revis telle chose, mais de plus en plus profondément chaque fois afin que un jour.. qui est la maintenant yeh!!.. je naisse a moi meme profndément cette nouvelle vérité qui sera la mienne.

Ce cheminement c comme une spirale qui ramene a la parcelle de qui nous sommes... en dessous de toutes nos fausses croyances, de tout ce qui brimes l'expression de qui nous sommes... donc on commence par le haut, ou le rond est bien large de la spirale, et on descend un peu en bas, et comme ca on gambade dans les compréhensions, un début de conscience, peu a peu, puis quand onrepasse vvs a vis un mem point en descendant, on refais la meme comprehensin differemment, a un different niveau, et plus on va vers qui on est, plus c profond en nous, et plus ca va vite aussi parce que comem la spirale, vous voyez ca se resserre...

le bas ca va vite vite.. lol.. j'étais dure a suivre dernieremen, j'étais toujours en comprehension, et moi meme j'ajoutais de l'intensité alors que je ne m'autorisais pas d'etre, de sentir, alors si j'avais une réaction, je résitai et elle était alors amplifiée et puis pouf la je me sentais coupable et je travaillais d'autant plus fort.

Mais voussvez la complte et totalement vérité.. travailler sur soi est une fausse vérité.. j'avais en moi cette volonté de devenir parfaite, de vivre et que tout me glisse sur le dos comme l'eau sur le dos du canard.. devenir sage et zen comme je ne sais qui.. bouddha ou qu'importe...

mais la vraie sage maitenant pour moi c être. Rien n'est bien ou mal, tout st. Je suis triste ok, j'ai eu des souffrance, je suis en colere etc etc. accepter totalement qui je suis et ainsi je ne suis plus en résistance... enlever la culpabilité.. me voir avec des yeux de compassion permet de m'ouvrir completement avec compassion, d'accepter ce qui est, d'etre complete en moi meme car j'ai tout en moi, apprecier le moment présent, me gater, construire, batir, vivre, aider avec le coeur, ne point tenter de ocnvaincre puisque tout est bien...

Acceptons nous, commencons par la, et ensute on verra que la vie nous aidera.. si on résiste, elle ne peut vraiment circuler.. voyons le mal et la souffrance en nous, de par notre histoire comme je vous le disais plus haut dans l'autre message, et liberons la... puis vivons .. construisons notre vie avec ce que nous sommes...

Faire est une idée de la société.. je suis par ce que je fais.. mais non.. il vaut mieux commencer par Je suis alors je peux faire...
Je voulais vraiment trouve le je suis et l'aimer...

je suis enfant, alors j'aime jouer, m'amuser, adulte, donc je crée le travaille.. je suis tout.. et je suis tout le monde en meme temps c biz mais vrai parce que je sais que tout le monde ici et partout a un besoin.. celui d'etre, et le besoin d'amour.. c la base. on est tous en quete de cela, peu importe la manifestation de ce que nous sommes dans le présent. et tout le monde a sa r.alité qui est tres bien.. c eux. vivre ce que nous somme spleinement, et instant apres instant ... et sans la pression, viendra la reconquete de soi...
car nous sommes a tout instant.. il n'y a pas de je suis moins que je devrais si je n'ai pas réussie ca.. non non.. meme quand je faisais des rechutes de boulimie la.. je m'en voulais parce que je me disais "ah je gache tout, pourtant je melibere, je m'aime..."...
mais si je m'en vuex de ca, si je dis "ca c mal" voila.. c fii le cercle repart.. non non, chloro, tu as été ce que tu sentais etre la, permets toi d'etre.. et aimes toi.. et la je m'aime dans ce contexte ou je me cherche et je cherche a etremeiux dans le fond.. je recherche a etre bien sans me le permettre et j'ai acquis un comportement qui répondais a mon ressenti point a la ligne..

tout a été bien, je ne regrette rien, car maintenant si vous setiez vraiment la facon dont je me sens... wow.. pas de passé vraiment, et c pas que je l'Ai enfoui.. non non,, je l'ai libérre sans jugeent, puis aimé... alors present..
et sas avenir vraiment non plus.. je fais dans le présent ce que je crois devoir faire pur etre moi, et tout ce place. si j'Ai a étudier, jele ferai, si j'Ai a postuler telle endoirt, je le fais.. et drolement.. je n'Ai meme pas a le faire, ca vient a moi, je voulais un emploi parfait avec mes competences et champs d'interet en attendant d'aller étudier, et bang.. ca arrive de quelqu'un qui venait juste de penser a amoi.. alors que je me retrouve et que je fais confiance...je vais les rencontrer et si c pas ca, ce sera autre chose.. j'ai confiance.


j'ai été dans les méandres les plus profond du désespoir dernierement.. le creux creux du mal, ou j'Aurais pu vraimnt décider d'en finir.. je vous fait des confidences la, je l'ai dit a personne... ah ce que j'ai souffert.. mais je savais en moi que je me liberais.. et j'ai laisser ce mal couler.. s'était si creux.. mais voila.. je suis maintenanta un stade d'acceptation et d'amour de moi profond.. intense et paisible.. et pour cette joie, je n'ai rien besoin car dans ma réalité a moi, etre est suffisant.. peu importe le autour..qui comment, pourquoi etc.
et j'accepte tout et tout le onde comme il est.
mais ca n'en demeure pas moins que je réagie encore... la est la difference de ce que je pensais.. je réagie a ce qui ne me convient pas parce que je me respecte mais ce que je pense n'a pas a etre suivit par autrui.. ce que je suis est, ce que les autres sont est aussi...

Je dois avouer que j'Ai passer par beaucoup de choses, et j'Ai v.cu et connu toute la souffrance interieur intensément alors je peux toutes vous comprendre et je peux vous dire que la joie est possible, la joie simple, sans rien, la joie d'etre pure et simple. dans le silence, sans rien ni personne. et la joie de faire ensuite, d'écouter, de sentir, de gouter, de parler, de toucher... intensément avec toute la l'ame liberer de sa souffrance..
chaque moment si je m'arret, je pourrais pleurer de joie, car je sais que la vie est belle meme si parfois j'ai des petites peines etc etc.

hey.. j'ai redécouvert ma chanson de l'ame!! lol.. c ma chanson.. lorsqueje l'écoute, variment juste ca.. ca vient me chercher au plusprofond de moi.. a pleurer meme.. oui oui je suis tres émotive.. mais je m'accepte ainsi.. bon.. lol ;) one man's dream... je reve un jour de voir yanni jouer cette musique (car c juste de la musique) avec un orchestre de quoi 200 musiciens.. minimum... wow.. le reve.. ca doit etre éblouissant...

tk..
juste pour el dire.. j'ai deja dit tout ca avant... mais wow.. je le vis et le sens et le conscientise de facon telement tellement plus profonde.. jsuque dans tout ce que je suis.
tout est. ;)

bises a vous
chloro
xxxx

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 15 nov. 2006, 01:32

Je ne devrais venir si séparément, je regarde mes textes et je me dis que moi même je n'aurai pas envie d elire tout ça!!
Mais rapporter out tout ce que j'ai vécu et compris... woua.. la job!!

Vous savez, il y a comprendre avec la tête, se remémorer que oui, telle chose peut être vraie ou etc, mais il y a comprendre avec le corps, avec le coeur, et avec l'âme, qui fait que chaque parcelle de nous vibre a une nouvelle réalité en quelque sorte. Et c'est pour ca que je suis redondante parfois, C'est pour ca que je revis telle chose, mais de plus en plus profondément chaque fois afin que un jour.. qui est la maintenant yeh!!.. je naisse a moi meme profndément cette nouvelle vérité qui sera la mienne.

Ce cheminement c comme une spirale qui ramene a la parcelle de qui nous sommes... en dessous de toutes nos fausses croyances, de tout ce qui brimes l'expression de qui nous sommes... donc on commence par le haut, ou le rond est bien large de la spirale, et on descend un peu en bas, et comme ca on gambade dans les compréhensions, un début de conscience, peu a peu, puis quand onrepasse vvs a vis un mem point en descendant, on refais la meme comprehensin differemment, a un different niveau, et plus on va vers qui on est, plus c profond en nous, et plus ca va vite aussi parce que comem la spirale, vous voyez ca se resserre...

le bas ca va vite vite.. lol.. j'étais dure a suivre dernieremen, j'étais toujours en comprehension, et moi meme j'ajoutais de l'intensité alors que je ne m'autorisais pas d'etre, de sentir, alors si j'avais une réaction, je résitai et elle était alors amplifiée et puis pouf la je me sentais coupable et je travaillais d'autant plus fort.

Mais voussvez la complte et totalement vérité.. travailler sur soi est une fausse vérité.. j'avais en moi cette volonté de devenir parfaite, de vivre et que tout me glisse sur le dos comme l'eau sur le dos du canard.. devenir sage et zen comme je ne sais qui.. bouddha ou qu'importe...

mais la vraie sage maitenant pour moi c être. Rien n'est bien ou mal, tout st. Je suis triste ok, j'ai eu des souffrance, je suis en colere etc etc. accepter totalement qui je suis et ainsi je ne suis plus en résistance... enlever la culpabilité.. me voir avec des yeux de compassion permet de m'ouvrir completement avec compassion, d'accepter ce qui est, d'etre complete en moi meme car j'ai tout en moi, apprecier le moment présent, me gater, construire, batir, vivre, aider avec le coeur, ne point tenter de ocnvaincre puisque tout est bien...

Acceptons nous, commencons par la, et ensute on verra que la vie nous aidera.. si on résiste, elle ne peut vraiment circuler.. voyons le mal et la souffrance en nous, de par notre histoire comme je vous le disais plus haut dans l'autre message, et liberons la... puis vivons .. construisons notre vie avec ce que nous sommes...

Faire est une idée de la société.. je suis par ce que je fais.. mais non.. il vaut mieux commencer par Je suis alors je peux faire...
Je voulais vraiment trouve le je suis et l'aimer...

je suis enfant, alors j'aime jouer, m'amuser, adulte, donc je crée le travaille.. je suis tout.. et je suis tout le monde en meme temps c biz mais vrai parce que je sais que tout le monde ici et partout a un besoin.. celui d'etre, et le besoin d'amour.. c la base. on est tous en quete de cela, peu importe la manifestation de ce que nous sommes dans le présent. et tout le monde a sa r.alité qui est tres bien.. c eux. vivre ce que nous somme spleinement, et instant apres instant ... et sans la pression, viendra la reconquete de soi...
car nous sommes a tout instant.. il n'y a pas de je suis moins que je devrais si je n'ai pas réussie ca.. non non.. meme quand je faisais des rechutes de boulimie la.. je m'en voulais parce que je me disais "ah je gache tout, pourtant je melibere, je m'aime..."...
mais si je m'en vuex de ca, si je dis "ca c mal" voila.. c fii le cercle repart.. non non, chloro, tu as été ce que tu sentais etre la, permets toi d'etre.. et aimes toi.. et la je m'aime dans ce contexte ou je me cherche et je cherche a etremeiux dans le fond.. je recherche a etre bien sans me le permettre et j'ai acquis un comportement qui répondais a mon ressenti point a la ligne..

tout a été bien, je ne regrette rien, car maintenant si vous setiez vraiment la facon dont je me sens... wow.. pas de passé vraiment, et c pas que je l'Ai enfoui.. non non,, je l'ai libérre sans jugeent, puis aimé... alors present..
et sas avenir vraiment non plus.. je fais dans le présent ce que je crois devoir faire pur etre moi, et tout ce place. si j'Ai a étudier, jele ferai, si j'Ai a postuler telle endoirt, je le fais.. et drolement.. je n'Ai meme pas a le faire, ca vient a moi, je voulais un emploi parfait avec mes competences et champs d'interet en attendant d'aller étudier, et bang.. ca arrive de quelqu'un qui venait juste de penser a amoi.. alors que je me retrouve et que je fais confiance...je vais les rencontrer et si c pas ca, ce sera autre chose.. j'ai confiance.


j'ai été dans les méandres les plus profond du désespoir dernierement.. le creux creux du mal, ou j'Aurais pu vraimnt décider d'en finir.. je vous fait des confidences la, je l'ai dit a personne... ah ce que j'ai souffert.. mais je savais en moi que je me liberais.. et j'ai laisser ce mal couler.. s'était si creux.. mais voila.. je suis maintenanta un stade d'acceptation et d'amour de moi profond.. intense et paisible.. et pour cette joie, je n'ai rien besoin car dans ma réalité a moi, etre est suffisant.. peu importe le autour..qui comment, pourquoi etc.
et j'accepte tout et tout le onde comme il est.
mais ca n'en demeure pas moins que je réagie encore... la est la difference de ce que je pensais.. je réagie a ce qui ne me convient pas parce que je me respecte mais ce que je pense n'a pas a etre suivit par autrui.. ce que je suis est, ce que les autres sont est aussi...

Je dois avouer que j'Ai passer par beaucoup de choses, et j'Ai v.cu et connu toute la souffrance interieur intensément alors je peux toutes vous comprendre et je peux vous dire que la joie est possible, la joie simple, sans rien, la joie d'etre pure et simple. dans le silence, sans rien ni personne. et la joie de faire ensuite, d'écouter, de sentir, de gouter, de parler, de toucher... intensément avec toute la l'ame liberer de sa souffrance..
chaque moment si je m'arret, je pourrais pleurer de joie, car je sais que la vie est belle meme si parfois j'ai des petites peines etc etc.

hey.. j'ai redécouvert ma chanson de l'ame!! lol.. c ma chanson.. lorsqueje l'écoute, variment juste ca.. ca vient me chercher au plusprofond de moi.. a pleurer meme.. oui oui je suis tres émotive.. mais je m'accepte ainsi.. bon.. lol ;) one man's dream... je reve un jour de voir yanni jouer cette musique (car c juste de la musique) avec un orchestre de quoi 200 musiciens.. minimum... wow.. le reve.. ca doit etre éblouissant...

tk..
juste pour el dire.. j'ai deja dit tout ca avant... mais wow.. je le vis et le sens et le conscientise de facon telement tellement plus profonde.. jusque dans tout ce que je suis.
tout est. ;)

bises a vous
chloro
xxxx

Avatar du membre
Xavier
Webmaster
Webmaster
Messages : 1568
Enregistré le : 31 janv. 2005, 19:15
Où avez vous connu ce site ? : Je l ai fait
Localisation : Picardie
Contact :

Message non lu par Xavier » 14 déc. 2006, 19:27

Hello toi ;)

un petit coucou au passage... j'n'ai pas telement de temsp en ce moment ... ça passe telement vite... personne ne t'as laissé de message sur ton jdb depuis deja 1 mois :shock:

Hého ::: qu'est ce qui ce passe ici ??? :?:

Elle est pas méchante notre chloro pourtant....

Bisous à toi, j'espere que tu vas bien :wink:

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 16 déc. 2006, 03:27

mais non.. je suis pas méchante.. mais ya un max de nouveau monde sur le site!! ca fait beaucoup.. et comme mes messages sont super longs.... on essait de s'éviter ca!! hihih
mais anyways.. pas aujourD'hui, ni demain, dimanche ou lundi.. parce que travail, cours, travail.. mais je vais venir écrire la. j'ai tellement de nouveau dans tous les sens de ma vie!!
Mon orientation de carriere! mes futurs projets. mon travail actuel, mes comprehensions de la vie.. mes états d'ame... moi!!
pleins de choses... il s'en passe tellement de chose sincerement!.
Juste la, mon ex copain de mon périple aux états unis qui viennent de m'appeller pour me dire qu'il s'en vient dans 2 heures me dire allo! je ne m'attendais tellement pas a ca. ca fait 5 ans. on s'était laissé bizarre un peu.. je dois dire que c un des rares gars que j'ai vraiment aimé.. bien j'étais plutot malade a l'époque mais quand meme je l'aimais.. et si j'y repense aujour'Dhui!
j'étais tellement pas la, que quand il m'a laissé ca m'a pas bouleversé tant que ca.. et puis non plus quand je suis revenue ici au canada peu de temps apres parce que j'Étais a bout de force dans la maladie.
S'était vraiment une relation bien. et je sais meme que si ce n'était de un point qui nous sépare beaucoup.. je le considérerais encore... lol
ouais.. ben c une question de religion... alors c moins facile a dealer tout ca.
Anyways, je vous en reparle.. il y a bien d'autre chose qui bougent c temps ci et souvent je pense a venir l'écrire mais g comme une non envie d'écran d'ordi depuis quelques temps alors je suis pas motivée tellement.

sur cela, mardi je vais mettre a mon agenda que je vais venir ici.. faut que je le note parce que sinon .. je em connais.. je me cours partout depuis quelques temps...

bises
xxx

Avatar du membre
Xavier
Webmaster
Webmaster
Messages : 1568
Enregistré le : 31 janv. 2005, 19:15
Où avez vous connu ce site ? : Je l ai fait
Localisation : Picardie
Contact :

Message non lu par Xavier » 22 déc. 2006, 13:11

Coucou :wink:

Ah bin moi, ça y es ! j'ai un peu de vacances :P

Bin j'espere que les retrouvailles avec ton ami ce sont bien passé :wink:

Sinon, c'est vrai que de voir des messages qui mesure 4 kilometres de long , ça décourage un peu a la lecteur quand ont a pas bcp de temps... lol

Bisous, je t'embrasse bien, et je te souhaite de bonnes fetes de fin d'année et surtout un bon Noel .

XXX

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 22 déc. 2006, 23:50

merci toi,
bonne vacance mon bel ami :) je pense bien fort a toi et noella, souvent, et a dgé.. et a tous meme ceux que je ne connais pas.
Pour ce qui est de messages de 4 kilometres de long, et bien vous devriez en avoir un autre ici..

Juste pour commencé, je donne des nouvelles de mon ami. ca c bien passé, bien que j'étais tres nerveuse... il est arrivé tres tard et ca faisait deja 3 jours qu'il ne dormait pas alors on a pas jasé vraiment beaucoup. Cela m'a permit de vérifier cet espece de queue de poisson que j'avais en tete, notre séparation était sortie de nul part, et puis je l'avais vraiment beuacoup aimé. je crois que j'aurais passé ma vie avec lui dans le temps alors ca restait en moi...

mais maintenant, je l'aime toujours en moi.. c vrai.. mais je ne serais pas en couple avec lui. mais lui je crois bien qu'il m'aime encore. des fois, je sens qu'il a envie de me demander d'etre avec lui.. mais je suis un peu distante, pas bete mais du genre a ne pas laisser presager de doutes...

sinon bien je voualis juste terminer mon histoire que je parle debut le début.. parce que j'ai réalisé bien des choses.. vous savez, mon poste porte bien son nom finalement.. reprendre son pouvoir c etre totalement maitre de comment on vit les choses, ce qu'on souhaite et le pouvoir d'etre totalement qui on est et de snetir vraiment ce qu'on sent.

Rien ni personne ne devrait avoir le pouvoir sur comment on se sent, remplie ou vide, mal ou bien.. le bien etre est une quetsion D'accord avec soi.. arreter de se battre contre soi meme pour vivre l'élan du coeur.. une fois que c accepter, vécu.. et liberer si c une émotion, tout va!Les chose ce qu'elles sont, on a pas vouloir autre chose.. parce que c la que nous sommes malheureux.. nous sommes ce que nous sommes, toutes nos émotions sont la, points.. si on arrete de penser de boir penser de telle facon, ou sentir telle chose, pour juste laisser librere le courant, bien ca passe et on retrouve un niveau d'équilibre en soi, d'harmonie et d epaix.

Voila comment j'ai découvert tout cela. si je commence par le début... hum.. mon dernier rapport de ca date de ... bien oui en fait je vous avais parlé de ma nouvelle thérapeute hein?.. attendez je vais aller voir...

oui voila.. en entrant la .. apres une scéance.. je savais que je voualis faire ca.. et puis elle m'a permit de vraiment d eplus en plus liberer ce qui était comme engorgé en moi et qui ne em permettait pas de vraiment voir la réalité.. un amas d'émotions!! du passé.. puis elle m'a permit d eprendre ma place, accepte ma colere, tout et de plus en plus.. et c pas toujours facile de snetir un sentiment, et que la on ne l'aikme pas ce sentiment.. on ne se donne pas le droit de l'avoir, alors la on le suprime et il est la... mais en fait. le sentiment il est la point, alors vaut mieux l'accepter, le sortir et puis pouf, on passe a autre chose ua lieu d etrainer son ombre en soi pendant l'éternité...

et c la qu'embarque les dépendances, les dépresions etc etdc pour cesser de snetir ce qui est la en soi... on gele, on se tourne vers l'exterieur pour ne sentir ce qui est.. parce qu'on ne s'accepte pas pleinment, on porte des jugements sur soi meme, on pense avec la tete q'on devrait etre comme ca etc etc. On pense tellement de chose.. qu'on devrait etre parfait, toujours la, toujours ou etc pis sinon c pas une vraie relation d'amour.. ben non.. tk je reviendrai sur ce point plus tard.. ma coloc vient d eme faire un speech a l'instant et elle a tellement mit le mot sur ce que je ressens.
anyways, disons que j'ai commencé a voir ma valeur, la valeur de ce que j'étais et offrais et commencé a accepter ce que je voulais.. et a pernetrer de plus en plus en moi meme. alors j'ai eu envie de me recentrer sur moi... et peu a peu je em suis vraiment regadé et je me suis permis d'etre, de setir, et de m'affirmer.

et la, oui j'avais en moi une bataille énorme... tellement de bataille qui faisait que je me posais 10000 milles questions face a cette fille... pkoi? parce que j'étais en fonction de ce que l'autre était ou pensait.. donc je ressentais un amour vra, que si elle elsentais aussi... parce que moi meme en fait je doutais.. je ne doutais pas mais j'avais peur.
puis j'Ai telement trvailler a ne pas l'aimer, ou ne pas croire que nous serions ensemble que j'en avais oublié la partie ou.. qu'est ce qui se passe si elle veut... :S ahhhhhh.. la j'ai vu ma peur... en fait, elle s'était ouvete plus a moi, je sentais que oui en quelquesorte on s'entendais bien.. la periode ou elle était bete n'existait plus.. et puis quand je la voyais, s'était trop claire.. alros la c moi quie st eu peur. je n'avais plus c barrieres a elle pour em proteger...

et la j'ai vu cette peur,.. ben non, en premier j'ai juste mit une croisx dessus elle sans comprendre de ou ca sortait, parce qu'on n'était aps pareille, on n'allait pas a la meme vitesse, on avait pas la meme vision d ela vie, du couple etc etc. ca s'était tout ma tete... yavait de spartie de égo, des partie de complementarités, des partie aussi ou elle me mettais en face ce que je souhaitais au fond de moi mais que ma tete trouvais dont ca naiseux et ne voulait pas accepter de moi, dans ces standard de ce que snt les choses...

puis la, apres.. je l'ai vu.. avec toujours cette partie en moi qui était passé a autre chose.. et on a fait les décoration de noel dans ma chambre, et puis s'éatit si simple.. et tout de moi la en cet instant saait tellement que je lA'imais... peu importe qu'onsoit differente, que whatever.. on s'ajusterais... peu importe qu'elle est des choses a reler, du temps a mettre sur elle... et qu,on ne soit pas meme niveau.. j'aurais été la toujours, car je l'Aimais point et je souhaitais son bonehur... et j'éprouvais pour elle de l'admiration, d ela tendresse.. un sentiment si puissant...

puis alors voila que je me suis vu forcé de vraiment regarder en moi.. la peur.. ahhhh.. oui j'avais peur, peur de ne pas etre la hauteur.. peur de ce que je ressentais.. car souvent les blessures d el,ame sont celle relié a l'amour... mais elle est la cette blessure... je en peux ps faire comme si nn elle existe pas.. et puis la panser, rééproouver et tenter ssa chance dans un nouvel amour est la meilleur solution... enfin pour moi...

alors j'Ai accepter cette peur, je me suis ok elle est la, elle existe, et je peux vivre une relation avec une peur cmme celle la... cpas vrai qu'elle mettra entre et moi une barriere... car je le sais que je l'aime, je la vois dans toute sa splendeur et je souhaite etre la pour l'aider a etre elle meme et ben avec elle meme... et pour ce faire, je souhaite moi me liberer de mes peurs et blessures et etre bien avec moi pour ne pas la voir avec toute ma souffrance mais bien pouvoir lui donner ce qu'elle mérite tant : un amour sans attente, véritable, ou je pourais lui donner al chance de se découvrir... et ce qu'elle soit avec moi ou non...

alors la oui j'aavis peur de tout, peur de la sexualité, peur d ela connection, du quotidien, des confrontations quis sont inévitable.. epur d'avoir peur et d'avoir mal finalement.. mais comme ej disais.. on est responsable de comment on voit la vie... si on ne souhaite pas avoir mal et vivre dan sle drame, alors on se retrouve soi meme et on se centre sur l'amour de soi... et tout va .. on discute etc.

je sais que avec elle, peu importe les discutions, l'amour resterait toujours la tres fort de moi a elle.. a jamais.. je ne peux pas l'expliquer.. juste que mon ame le sait.. et je l'ai su des le premier instant..ou j'ai pleurée parce que je ne savais pas trop, mais je l'avais reconnue et retrouver.

ensuite il y avait la bataille en moi encore ou quelque fois si elle semblait pas vouloir me parler, si elleétait bete, alors je redoutais la connection, je ne savais plus je virais folle.. et quad on dout, l'exterieur nous amene encore plus dans le doute, illustrant notre snetimenst interne... le mental crée! alors n me quetsionnait sans cesse sur qui elle était pour moi, comme si je me trompais, comme si dans le fond ce n'était qu'un illusion et alors la je devenais en colere, triste désespérer... mais qui sont les gens autour pour savoir ce qu'on sent..?


mais voila, encore je me donnais la permission vraiment de l'aimer que si yavait tout le monde qui était en accord avec moi. mais ya eu une periode que plus personne ne souhaitait ou ne pensais que ca menait a quelque chose cette amour.. on tentait d eme confronter de partout.. non pas que je le cherchais mais s'était l'illustration parfaite de ma bataille interne.. mais ya que moi qui savais et qui c encore...

alors, comme je vous l'Avais dit, elle était... ou non eput etre pas.. enfin je le dit peu importe si vous me croyez... mon ame jumelle... c une ame complementaire a soi, la polarité inverse.. la meme ame dans deux corps.. et c plus puisssant que les ames soeurs que l'on a en plusieurs exemplaires lol... et avec qui on a un lien tres fort aussi, mais pas aussi fort.
et puis la une dame me dit, "tu es sure que c ton ame jumelle?" ah la la.. j'avais eu les signe moi, je lui en avais meme parlé.. et je croyais tellement en cet amour.. je ne pouvais pas croire que sétait pas vrai..on se moquais de moi ou quoi.. s'était quoi ces niaiseries la.. alors c une illusions et moi la conne j'ai tenter d ela faire croire que j'étais son ame jumelle et je l'ai conditionné a m'aimer alors que dans le fond elle ne ressentait rien pôur moi. et la dame avait l'air si sure d'elle meme que je doutais... aller voir en moi...

aller voir en moi.. elle est quoi pour moi.. je ne savais plus je virais folle.. j'étais devant cette contradiction, qu'est-ce qui est le coeur, ou qu'est-ce qui est la tete... ahhh a virer folle je vous jure.. je en voulais pas l'avoir induit en erreur, lui avaoir imposer ma folie ou mon idée que l'on devait etre ensemble ou du moins qu'elle devait sentir ce lien... elle avait deja assez de mal dans sa vie, je n'avais pas a lui ajouter cela...

mais quand meme, je répetais.. quand je suis avec elle, quand je ne me pose pas de quetsion, en face d'elle je sais.. point...
et la la dame me dit que rien n'arrive pour rien, si s'était pas mon ame jumelle mais que j'ai eu a le croire, cela m'a poussé a affronter mes peurs aunom de cette connection, chose que je n'aurais peut-être pas fait et que ej serait juste partie.. avec tout ce que j'affrontais en moi et tout autour...
mais j'ai grandit...
anyways... ame soeur fut el mot qui resortais.. mais la je ne savais plus... ok mon ame soeur fine... mais si j'ai une mae jumelle, alors je ne vois pas de plus garnd amour, ou de plus grande connection,,... je la sens en moi, je vois la vie quan dje la regarde... je ne comprenais plus rien.. j'Étais triste et frustrée...je ne voulais pas personne d'autre que elle... peu importe si j'avais une ame jumelle ou non... peu importe le lien..

alors oui...quand on écoute son coeur, on siat la réponse... et je sentais que en moi je savais que s'était pas mon ame jumelle.. mais je sentais quand meme ce lien plus fort que tout...
et la j'ai ouvert un livre que j'avais preté voila longtemps et qu venait de eme revenir... et qui parles de sames, famille d'ames etc et que je n'aavis pas vraiment cru voila 4 ans quand je l'ai lu.. enfin une partie mais pas tout je trouvais fou et trop cmpliqué... anywayséé un jour que j'étais dans une librairie et que je regardais pour des livres sur les ames jumelles, les dames m'ont quetsionné a savoir pkoi si jeune je m,interessait a ca et je l'Ai dit que je connaissais la mienne et que ce n'étais pas facile...

et la, elle me parla d'ame double qui était dit dans ce livre l que j'avais, et qui parlait que souvent les ames doubles s'incarnait dans le meme sexe etc. bah, je n'avais le livre, preté, et puis non, je ne sentais pas, je sentais et avais eu les signes d'ame jumelle...

je ne voualis abandonné l'idée que s'était elle, je ne voulait pas me dire qu'elle était mon ame soeur et qu'elle ait une autre ame jumelle que moi... non mais... j'avais la meilleure ame jumelle, j'allais pas la laisser partir comme ca!!

alors c ca,j'ai réouvert le livre et je suis tombé sur le chapitre qui parlait de ca, les liens d'ame.. ame soeur, ame jumelle, ame double, et ame soeur primordiale... toutes des choses que voula 4 ans je ne comprenais pas ni ne souhaitais croire vraiment... mais quan don vit de socnnections fortes comme ca, ou on sent l'aure a distance et pleins de chose aussi illogique que magique... on se quetsionne vraiment sur l'ampleur de la vie,.. aller voirplus loin que la matiere.. sinon, on butine sans trop pousser...

mais encore la.. j'aurais pu quand meme juste aller ur le feeling.. pkoi je me cassat la tete a vouloir trouver un nom a notre connection.. pour em ressurer que j'avais raison de sentir ca pour elle... probablement? je ne me le permettais pas, je.. j'avais peur.. le nom me réconfortais comme je ne sais pas trop... il me poussait a aller de l'avant...
anyways, la ca disait que les ames soeur primordiales sont dans le noyau de la famille et qu'elle sont toujours 2, imbriqée l'une dans l'autre, tandis que les ames jumelle sont connecté au chakkra.. les ames soeurs primordiales on un lien tres puissants et pas d'ame jumelles...

toutes leurs vie elle ressente en elle cette connaissance d'un lien puisssant, d'une équipe, et elle recherche la fusion qu'elle connaissent a l'origine...et puis elle souhaite inteuriement (chose qu'ele assume ou comme moi qu'elle renie totalement par égo et fausse idée) vivre cette équipe d'amour pour batir.. elle savent qu'elle sont 2... et la elle crée aprfois avec quelqu'un ou qu'importe la relation ce type de relation, plutot fusionnel ou on fait tout avec l'autre...

mais lorsuq'elles rencontrent lA'utre partie réellement, la c la répulsion sur le coup parce que c beuacoup trop fort et que l'ame a des blesures d'amour a l'interieur... et aussi, comme sur terre on a oublié qui on est, et que on se recherche, cette fusion deviendrait dangereuse tant qu'on ne peu pas savoir qui est qui, et etre vraiment un et un qui fait apres 2 et non pas juste 2 qui égale un... ne pas se perdre dans l'Autre... parec que parfois on aime tellement qu'on oublie totalement comment nous on se sent car on donne tout notre pouvoir a l'autre...

anyways.. la ca a éveillé en moi cette partie de moi qui veux vivre ce type de relation... moi ej jouais la smart avant.. avec meme et mon idée mental que dans la vie, vive l'indépendance, je n'ai besoin de personne et je ferais bien ma vie seule... mais en moi, je voulais vivre a deux.. batir mon travaille a deux etc.. tout en étant moi c sure ;) mais quand meme.. c un peu pour ca surement que lorsque je voulais etre actrice je recherchais une personne dans le meme domane.. pour batir un projet...

et la wow.. je svais qui elle était, je pouvais la situer par raport a moi, énergitiquement et tout me mit en paix... j'avais moins epur, et meme moins besoin d'elle car je savais qui elle était, je savis que je l'aimas, m'en donnait droit... etc... et que peu importe ce qu'elle voulait, pour moi s'était ca..
dans le fond, je n'aurais eu besoin de rien savoir vraiment .. jsute me donner droit de l'aimer mais bon... je suis quand meme insécure et je recherche aussi souvent la confirmation a l'exterieure de moi... quand est-ce que je vais apprendre a me faire confiance? et puis, S'était si intense comme sentiment, tellement indescriptible et ca va tellement chercher l'Ame que le mental capote et veut comprendre quelque chose.. alors il me fallait de la théorie quelque part.. toujours dans les jambes ce cerveau, si j'étais totalement branché sur mon coeur et que je lui faisais confiance, j'aurais pas vraiment a livre et comprendre tout ca...

et a partir de la, j'étais en paix.. elle pouvait etre elle meme et ne pas em vouloir.. moi je l'aimais s'était décidé.. j'aurais fait ma vie avec elle, jele savais avec tout ce que je suis, je ene pourrais pas l'expliquer mais peu importe qui a l'Exterieur tenterais de me dire le contraire, maintenant je ne douterais plus jamais...

et la, je la voyais avec une autre fille qui l'aimait aussi, passer ses weekends avec elle, tout ce que moi j'aimerais faire.. grrrr... et je me disais qu'elle recherchait peut-être ce type de relation qu'elle connaissait en elle...

j'ai eu une phase de ok c bon... je peux regarder ailleurs, elle ne veut pas de moi et je suis en paix... mais quelque part, ya des fois ou il semblait clair vraiment qu'elle cherchais a ce que ej sois la pour elle, que je ne regarde pas ailleurs.. sans vraiment l'avouer.. mais que s'éatit plus fort qu'elle... et la.. je choisi de croire aussi que en elle, quelque part, elle savait qui j'étais... et je n'Avais plus peur d'etre cette personne, car je savais maintenat que je m'acceptais comme je suis et que je n'avais pas
faire de preuve vraoment ou a donner donner pour qu'elle m,aime bien.. seulement a etre... meme en colere, fatiguée, avec un gout d'etre seule etc etc.. l'amour serait la toujours... meme sion s'engueule... et bon, ca se vivrait en amitié... mais ce sera quand meme toujours la.. jele sens...

la on a eu un cours, ensemble, de genre de technique de lberation émotionnelle... ou on frappe despoints d'accuponcture comme et que ca libere l'émotion etc etc... et ellea vu une fille qu'elle trouvait de son gout..et ca me faisait quelque chose.. grrr.. ca m'Énervait meme si j'étais contente et que je comprenais.... et moi qui avait des dates pendants les fetes... et illogiquement, on est la toutes deux a ressentir de la tristesse ou que ca nous dérenge a l'interieur de soi de voir l'Autre avec d'autres... on l'accepte car on veut voir l'autre heureux mais ca nous dérange.. et on s'en parle, et on s'avoue que ca nous fait quelque chose...

et au souper.. je en sais pas, c point la on fait en sorte que tout a sorti... au début je parlais que j'étais tannée de l'Aimer et de me battre contre cet émotion de la voir avec D'autre toujours le maudit sentiment de détachement, que je ne voulais pas n ne comprenais ca ce que la vie m'envoyait comme étape... que je n'aimais pas ca, que je ne savais pas si un jour j'alllais passer au travers mais que ca me faisait du mal de la voir avec une autre personne et que je ne pouvais plus el cacher...

(ca s'était en fait, juste le jour avant que je sache pour le truc d'ame soeur primordiale.. je croyais encore a 'ame jumelle et surement que en moi je svais aussi que s'était pas ca alors ca ne collait pas et je me battais encore a douter de qui elle était et que j'étais fatiguée de ressentir ce sentiment a chaque fois qu'elle était avec quelqu'un d'autre et si on était pas faite pour etre ensemble, je ferais quoi avec elle autour et moi avec quelqu'un et elle avec quelqu'un.. 'enfer!!)

la panique, je pleurait, j'étais fachée contre la vie, non mais!! pas contre elle, je l'aimais et j'éatis heureuse de la connaitre, j'avais tellement grandie grace a notre histoire, mais la j'en avais assez d'avoir mal, assez de ce doute, assez de tout ahhhhhhhhh!!! et ce n'était pas son doute qui me faisait le plus mal, S'était le mien... ma propre bataille contre moi meme a savoir ce que je sentais pour elle, a ne pas juste laisser émaner de moi ce sentiment que j'avais pour elle, et que ma tete tentait de renier, et que tout tentait de renier ou mentaliser...
alors si elle doutais, si elle me disait que elle ne croyais pas a la bisexualité, si je la voyais regarder une autre, si elle était avec une autre.. ca me remettait en plaine face mes propres doutes... l'Éexterieur rappelons nous est toujours l'image de l'interieur... c pourquoi quand on prends notre pouvoir on cesse de regarder la cause vers l'exterieur mason regarde en soi meme pour y trouver la cause.. et alors quand on est accord avec soi, qu'on laisse etre ce qui vient du coeur.. alors peu importe ce qui est dehors, on est bien... car tout ce qui est .. Est point!!

et la j'ai dit que je l'aimais.. j'ai dit que je trouvais ridicule q'on soi la une face a l'autre et qu'on aille un mur de beton entre nous, de peurs débiles, qui nous empechent d'etre et de s'aimer... et qu'on soit esclave de nos peurs, de notre mental etc etc..

et je ne doutais plus de ses sentiments... et je lui dis que je ne voualis plus qu'elle vive pour moi, que j'aurais voulu qu'elle m'aime et que j'aurais tout fait, tentant de l'amener dans mes peurs mais que la s'était assez, assez de vivre pour moi, je la voulais libre, qu'elle soi elle meme, l'aimer inconditionnellement... comme on devrait le faire avce tous.. je la voulait heureuse et de la forcer a m,aimer n'était ni respectueux d'elle meme ni me moi car a trop vouloir enlever la liberté D'autrui, on se l'enleve a soi meme...
et elle em dit que justement j'avais réussie a faire en sorte qu'elle vive pour moi... presque toujours.. mal a l'Aise d'etre avec lA'utre etc etc... et ca me mit en colere... alors je quitai la table pour aller a la toilette.. me recentrer... encore moi qui était blamée...!!!
et la, je me sentie prete a lui dire tout ce que j'avais sur el coeur.. des chose que je sentais et que jamais je ne mettais permise de lui dire... parce que je doutais etc etc... ah faut s'écouter... on a telement nos réponses en nous.. pkoi ne pas s'écouter.. voyez, a trop vivre en fonction de ne pas déranger, et a trop supprimer nos émotions parce qu'on ne croit aps avoir le droit (ici je ne me donnais pas le droit parce que je l'aimais alors je ne pouvais avoir de la colere, je ne pouvais pas etre fachée...alors je la refoulais.. elle était mélangée, perdue, alors je ne pouvais dire mot, je comprenais et alors pkoi j'étais fachée, pour qui je em prenais... elle avait droit a ses émotions... et comme cela j'en oubliais les miennes, je l'aimais plus que moi meme.. en fait.. est-ce vraiment aimer l'autre que de penser a ce qui est meiux pour eux.. ou de vouloir pour eux, etc etc??)

donc je suis sortie des toilettes, et la j'ai dit "ok c le temps"... ouf.. je n'y suis pas allée de mains mortes... disons que g tout dit... mais quand meme, pour la force de la retenue de moi meme, j'ai été quand meme diplomate.. suelement j'ai mit carte sur table..

bon la apres un temps, on a quitter le resto car je la sentait devenir froide... elle a seulement di.. "tu as raison".. et je em suis sentie certaine chose de sa part ( c trop long a explquer vraiment, et en plus, c un peu plus collé a la l'histoire ou ca l'implique alors je dirai pas grand chose.. juste parler de mes comprehensions et perception c deja bon je crois..) et elle a rajouter.. je ne le referai plus.. bang.. couteau en plein coeur.. c du genre.. je vais mettre ses entimenst la dans une boite, les taire, sans chercher a les compendre et a voir ce qu'ils me disent, et je choisi de renier ce que je ressens... voila, tu es libre...
ah comme si s'était mon souhait... voila j'étais tassée.. ce que je redoutais s'était ca.. je ne lui disais pas justement pour ne pas qu'elle se mette encore plus de résistance...
je la perdait encore plus... désespoir....


en revenant, yavait l'Autre fille qui appellait et qui était fach.e que elle ne pouvait aps lui parler, et auss tres nerveuse que je sois la parce qu'elle sait que je l'Aime... jhe la comprends d'etre nerveuse... c pas facile al d'aimer quelqu'un qui en siat pas ce qu'elle veut et qui a deux filles autour d'elles qui lA'iment et pour qui elle n'est pas indifferente... je la comprends la de paniquer.. je ne lui en veux pas... (comme je ne'en veux pas a celle que j'aime, car des fois on est melangé et toute notre vie au complet, les peurs, les etc etc, nous melangent...)

surtout que l'autre fille , elle a passer tellement de temps avec elle... en quasi couple parce que tous les weekends elle allait chez elle, elle l'Appellait tous les jours, plusieurs fois, et meme quand j'étais avec elle... et que moi j'éatis tassée, et je me laissais tasser parec que je manquais de confiance en moi pour croire que oui, elle voudrait passer du temps avec moi... je em suis auto tassée... ca va jusque la la non confiance en soi.. et comme l'exterieur est le miroir de l'interieur... et que ce lien d'ame fait en sorte qu'elle est moi.. et donc le miroir fois 100 milles de mon interieur.. ce que je croyais de moi, elle le projetais avec un spot light tres fort...

(imaginez comment je ne devais pas m,aimer pour faire ensorte que au début elle m'a tassée a tel point, avec un ton bete pour aller vers une autre... elle a été le miroir de ce que je ressentais envers moi... alors en moi profond, je em détestais.. et oui.. je l'Ai trouver un jour queje détestais.. et de le voir s'éatit deja un grand acte d'amour envers moi meme)

donc c ca.. elle avait le souhait d'etre célibataire pour penser a elle, et comme je souhaite son bonheur, je lui ai juste remit les pendules a l'heures.. non pas pour lui dire d'etre plus avec moi.. mais pour qu'elle réalise qu'elle ne faisait pas ce qu'elle voulait... elle vivait pour l'autre... ou de 1 elle avait quelque chose pour lA'utre et voulait pas me le dire pour em faire de la peine, ou 2 ca peur de blesser l'autre était si grande qu'elle vivait pour l'autre... il fallait qu'elle regarde la réalité qu'elle créait... car moi, jamais je n'avais passé de weekends complet avec une amie, un apres lA'utre, et que ca soit quasiment une obligation, ni meme parlé a quelqu'un tous les jours, ni meme que si un weekends je ne voyais la personne, elle devait venir chez moi la semaine... ca ressemble a un couple...

bon.. c sur que moi je veux maintenant une belle complicté et crée meme mon travail avce mon couple.. mais n'en demeure pas moins que si l'autre a besoin d'un semiane, 2 semianes etc seule... c ok aussi.. je suis aussi bien seule que avec quelqu'un.. et puis meme, la journée ou je serai engager ca ne veux pas dire que nous aurons l'autre et moi des le premier moment cet espece d'état de couple.. ya moyen de commencer quelque part.. et batir peu a peu... donc c ça la joie, le vrai bonheur..c etre bien riche comme pauvre, seul ou avec quelqu'un...

anyways.. si elle voulaut etre célibataire, qu'elle agisse comme quelqu'un qui l'était... ou du moisn qu'elle se branche, qu'elle s'assume, et comme ca on arreterait d'etre aussi fourée... je ne lui ai vraiment demandé qu'elle vive pour moi, je voulait qu'elle soit avec moi parcequ'elle le voulait, je voulait qu'elle me reconnaisse comme je la reconnaissais en mon ame... mais si elle vivait pour moi pour me proteger.. alors ca n'a fait qu'accentuer mon attachement et l'illusion que je me faisais qu'elle avait quelque chose pour moi et que un jour... et c aps ca que je voualis.. je voulais la réalité.. donc a nous proteger... moi et l'autre on avait toutes les deux le sentiments d'appartenance envers elle que un jour on serait avec elle... anyways.. on est toutes responsable de nous meme car moi j'ai agi du mieux que je pouvais, l'autre et l'autre aussi...

ya pas a blamer.. j'en veux a personne.. je suis responsable de ne pas avoir été clair, de ne pas m'etre éloignée un peu, d'avoir donné et vécu pour elle sans preuve.. j'Ai voulu cela et la colere qu résulte de ne pas recevoir en retour c moi qui la créé... car j'avais des attentes... c toujours 50% 50%... donc c important de toujours prendre notre blame.. c a dire de regarde en soi... et je crois que le fait de l'aimer autant m'a donner l'envie de ne pas la blamer et de prendre aussi le blame.. et un long bout de temps tout le blame parce que c'est dans mon habitude.. car je me désirais qu'elle vive pleinement ca vit, et je comprenais ca confusion, je comprenais ce qu'elle vivait et ne voualit penser qu'elle était la méchante de l'hisoire car a mes yeux elle est si merveilleuse... alors ca ne se pouvais juste pas.. et alors j'ai penser a regarder en moi... pour voir de ou ces sentiments partais.. et en compatissant avec moi je compaties avec elle, et avec tous...

et j'ai eu raison de faire ca ainsi car personne n'est mechant, on agit tous du mieux qu'on peut.. et ca g appris a le voir en voyant mes propres erreurs, ms propres manipulations etc, ce que je blamais chez l'autre et que j'avais aussi... et j'ai vu que la cause en .tait la recherche de lA'mour et non la volonté de mal faire.. donc alors g cesser de m'en vouloir et d'en vouloir aux autres.. car c tellement plus facile de mettre la faute a l'exterieur de soi, sur els autres etc etc que de se regader... ya pas d'envahisseur sans envahie.. si on se laisse aller a quelque chose ou quelque part qui est contre notre gré, c que on se laisse y aller et quelque part a accomode quelque chose en nous, nous protege d'une peur... souvent celle d'etre soi meme...

alors voila.. je pensais bien qu'elle se frustrerait et ne voudrais plus em voir...

anyways la ya eu l'affaire de l'ame soeur etc...
puis j'appris qu'elle était rentrée a l'hopital... je pensais qu'elle S'était fait du mal, et je ne voulais pas etre responsable de ca.. car je ne peux pas rebier mes émotiosn pour épargner les émotions des autres.. dealons avec nos émotions a nous comprendre et nous librere et trouver l'harmonie.. on a deja assez de nos émotions sans prendre celle des autres... en plus... si chacun s'occupait de son terrain la ru serait propre... anyways.. peu importe rien nA'rrive pour rien, et si on agit pas comme lA'utre le voudrait c peut etre pour le mieux, meme si sur el coup ca blasse.. ce sera lui aussi de voir ou ca part et a trouver que ya peut-être mieux ailleurs, ou peu importe le contexte... comme moi exemple je ne susi oblig. de dire oui a une date avec quelqu'un parce que lui ou elle le veut.. si je ne souhaite pas c pas ma faute, c pas pour lui faire du mal, c que je sais ne pas etre la bonne personne et que je lui laisse trouver la bonne personne pour lui ou elle, et je me laisse aussi la chance de rencontrer la bonne personne... car se permettre de vivre le vrai amour, c un acte d'amour de soi en lui meme...

anyways je parle de date comme ca parce que je me fais beaucoup cruisé depuis quelques temps et des fois ca me brise le coeur de dire non a un rendez vous...

fak c ca.. elle est aller a l'hopital et est revenue chez elle, et m'a dit qu'elle a r.alisé qu'elle a proteger l'autre de son passé et vivant plus pour l'autre, et qu'elle ne s'était pas écouté... et qu'elle aurait voulu passer plus d etemps avec moi... si je voulais toujours ... elle me dit qu'elle veniat de s'en rendre compte, qu'elle n'avait pas fait ca pour mal faire...

et je el sais.. je suis loin de lui en vouloir.. oui g disons eu de la colere, parce que je en suis pas écouté, mais ej sais qu'elle ne fait pas les choses pour mal faire... elle pense tellement aux autres et est si exigeante avec elle meme, avec sa tete, qu'elle se bats souvent contre elle meme par peur de faire des erreurs, de blesser, ou meme d'avoir peur lol (je suis comme ca aussi.. on est beaucoup pareille, tout comme complementaire dans nos differences)

si je le voulais toujours.. ...c sur que dans moi, je voudrais etre avec elle alors ya pas de si je voudrais toujours.. mais la, si elle a fait ca, c que elle devait quelque part avoir voulu le faire, donc que l'autre ne laissait pas indifferente... et moi, la je n'étais pas prete a m'attacher a elle encore plus et a me faire fermer la porte sur el nez un peu plus tard... en moi, la je le savais que je l'aimais et que je passerais ma vie avec elle... elle se prenait pour quoi? elle a rien compris de ce que je lui avait dit.. parce que en dessous et par dessus tout je lui disais que j'Aimais et que ej savsi que je passerais ma vie avec elle... meme ce, sans lui demander de me choisir ou de décider quoi que ce soit.. je ressentais juste le besoin d elui dire, pour me liberer et m'affirmer totalement comme je suis.. et dans ce que je sentais.. peu importe ce que elle, elle voulait...

donc la, pour le moment, moi elle representit la personne avec qui je voulait etre, et yavait une autre dans le décor, et comme je le voyais, et elle em el confirmat.. lA'utre ne la laisait pas indifferente.. et comme elle me l'a dit aussi, les gens lui demandait si je l'aimais, et pkoi pas elle? comme si S'était une évidence... on a pas a m'aimer meme si j'ai l'air de ec que j'Ai l'Air... c vrai.. je em prends pour qui pour vouloir que elle elle maime... elle est pas obligé et comme elle a du plaisir avec l'Autre, et 2ue avec moi elle a l'aird'avoir peur ou je ensais trop.. je la veux heureuse et c clairement pas avec moi alors je la laisse libre.. et je ne peux pas pour el moment, avec ce que je ressens me rapprocher d'elle en aillant cet épée de damocles sur la tete...
je em donne le droit de penser ou vouoir contraire a elle, meme si je l'Aime et voudrais tout faire pour elle... si je ne suis pas en écoute de moi, je lui en voudrai un jour et ca c pas good.. on a pas a vivre pour l'autre... faut voir la ligne.. accepter que l'Autre vit telle chose, et faire la ligne et accepter nos émotions face a ca, meme contraire, et ce tout en respectant l'Autre partie...

donc c ca.. c pas de l'égoisme, ou ela mechancete de revenge c juste que la j'ai mal quand je la vois avec lA'utre, savoir que l'Autre ne la laisse pas indiffrente et que peut-être elle choisirais lA'utre... trouve d'autre bien, qui ne nous laisse pas indifferent c ok.. mais la j'avais peut-être encore trop en moi ce sentiment qui veut que je sois unique pour etre capable de vivre ma position actuelle... et ja,i le droit de le vivre comme ca.. ya pas un manuel qui dit comment je devrais vivre ca.. ya mon manuel a moi et ya plein de manuel...

bon, meme si moi je sais que yen a d'autre que je trouve interessant ou interressante.. je sais que cette fille c pas pareil et que je choisi elle... alors je vois que ca se peut, et je ne dis pas qu,on ne peut qu'etre attiré ou interressée que par une personne... non non.. sinon ca serait comme trouver une aiguille dans une boite de foin.. mais compte tenu que elle, elle ne sait pas ce qu'elle veut... je souhaite donc me mettre a zero.. amietie dans ma tete... pour em liberer de cette tristesse et mettre une croix sur une possible relation.. alors dans ma tete elle a choisi lA'utre...

avant ca allait aussi, je doutais moi meme, et meme je doutais de vouloir etre en couple... l'idée de couple j'aimais pas.. fak j'avais une force qui était la et qui me poussait a etre jalouse et a réagir quand j'étais pas avce elle, ou qu'elle était avce l'autre... et j'aurais tant voulu etre comme vant,.. insensible et indifferente.. mais elle me rendais vulnérable et je n'aimais pas ca.. et S'éatit pas moi je vouloir a tout prix une autre personne... elle me confrontait a moi meme.. l'idée que je me faisais de moi qui passerais ca vie seule, ou du moins, a faire ca vie et vois son amoureux ou euse le soir quasiment.. fallait que je dépasse mon égo je pense.. alros je me battais contre moi meme.. contre ce que je sentais, versus ce que j'aurais voulu sentir et je me mettais en colere...

et cette colere la, je l'ai sortie le soir meme apres notre conversation, et le lendemain.. j'Étais en colere qu'elle ne veulent pas me laisser souffler un peu (bon je me suis fait des idées la. mais avant elle voulait pas que je parte, mais on évolu toutes les deux.. ah c tellement ebau comment on a grandit ensemble) qu'elle n'entende pas mon mal face a cette fille.. et qu'elle me demande d'etre la plus.. elle em prenais pour qui.. yavait sa réalité..yavait ma réalité qu'elle me disait de revenir a la réalité.. mais LA réalité s'éatit sa réalité non plus.. fallait qu'elle prenne en compte ma réalité et sa réalité pour faire LA réalité...
mais encore, s'éatit pas elle qui m'entendais pas, elle m'entenderais le jour ou je me donnerais droit a vivre et sentir ca.. amis j'aurais encore une fois tellement voulu etr insensible.. zen et que rien ne me fasse rien... bouddha quoi!!
fallait que je me donne droit a ma colere, mon c assez, mon découragement j'ai fait le tour, mon sentiment de tout... etc etc et je ne voulais plus la voir comme une amie.. mais bien comme oui, je l'Aime.. et c important que je me l'Avoues a moi meme parce que sinon c comme renier une partie de moi meme, manquer de respect a mon coeur, et manquer de respect a elle meme, car je ne lui donne pas 100% de ce qu'elle represente pour moi...

alors.. oui je suis au point ou je veux etre en couple.. elle a dit que je ne suis aps prete.. je n'éatis pas prete avant.. la je le suis.. pas que j'Ai pas peur.. mais je suis prete.. elle a ouvert mon coeur au beauté de l'amour, alors je suis prete.. jA'i epur de l'engagement... qui n'a pas peur.. mais en l'afrontant peu a peu on l'apprivoise et en acceptant sa peur, elle a deja moins d'emprise sur soi...

comme le disait ma coloc.. elle vit 2 chose qui illustre tout ce que je réalise dans mon histoire... :

1- elle aimait un gars qui était pas dans son image pphysiquement.. alors elle bloquait c sentiment.. pas que elle n'éatit pas atiré a lui, amis il éatit pas l'idée de ce qu'elle voulait d'une personne... mais yavait une partie d'elle qui allait vers lui et l'autre qui le rejetat.. et la quand c aller trop,loin, elle la juste repousser par peur.. et lui qui l'aimat lui a dit qu'Elle était un peu agace et qu'elle l'Avait niaiser et la laisser.. elle m'a avouer que oui s'éatit sa faute, elle a juste pas assumer son sentiment et la chercher puis repousser.. et la un jour elle luiréécrit et c explqiué. en partie, qu'elle ressentait quelque chose mais ne voulait pas ce le permettre... donc ils se reparlent en ami, et elle voit que le sentiment éatit toujours la.. ete lle sebattait encore.. "c pas mon genre etc etc"... mais la, elle était tannée de se battre contre elle meme, alors elle l'a juste accepter, laisser circuler cette force interieur qui le pousse vers luipour découvrir qu'elle l'Aimait dans le dfond.. vraiment.. mais la lui il part vivre ailleurs pour el travail, alors c plus ca bariere a elle, c rendu la barriere du travail de l'autre, alors elle lui avouera pas qu'elle ressent toujours quelque chose... elle dit ne pas pouvoir lui faire ca, puisque c son reve de partir travailler la bas.. bon, reste a parier que meme si ca fait un bout, si il l'aimait vraiment pis que elle lui disait ... il lui avouerait l'aimer en retour et ca chamboulerait surement le splans de carriere... anyways c son choix.. si elle pense que c pas l'homme l'homme de sa vie, alors qu'elle ne dise rien.. sinon bien qu'elle ne le laisse pas aller.. ya toujours moyen de faire des compromis.. donc ici : le coeur est plus fort que la tete, ca sert sert a rien d'aller contre la force interieur de son coeur.. on est juste plus en dilemme avec soi meme...pis ca nous hante anyways..

2- un gars a eu peur de 'engagementa vec elle, un gars avec qui elle a la memeconnection que je resens en ce moment.. que malgré tout ya l'amour pour 'autre, malgré les choses qu'on aurait a afronter etc etc.. parce que yaura toujours des choses a affronter... bien, elle aussi elle a peur de l'engagement... de la relation sérieuse mais comme el le disait.. elle vient de vivre un gros gros drame familiale.. et son ex lui, il aurait été la parce que elle était sa blonde exemple.. parec que en lui, il serait jsute partie parce que s'était trop gros pour lui, il pouvait pas affronter sa propre peur pour elle.. et ele 'aurait sentir, elle snet les gens, et ca l'aurait déranger... l'autre gars, avec qui elle a une connection forte...lui, ou elle, aurait été la l'un pour l'Autre parce qui l'aurait voulu et ils auraient passé outre leur peur, ou du moins aurait affronter leur peur parec qu'isl auraient voulu etre la avec l'autre pour afronter ensemble les peurs et douleurs etc etc.
avec l'Ex elle aurait eu plus peur de s'engager que avec ce mecs.. vu le base solide et indescriptibles par la tete de ce sentiment d'amour pur, je dirais meme celui de 2 personnes en couple depuis 50 ans, c la et c ca... pur simple, tendre et réconfortant.. une personne que l'on voudrait avec soi quand ca va mal.. ou bien etc etc

c a savoir, oui on a des peurs, c toujours la, ca partira pas tant qu'on l'affrontera pas.. donc, ya ca, l'engagement avec la personne que tu sais que malgré vous etes la l'une pour 'Autre c deja moins épeurant, puis peu a peu vous batissez votre relation a l'image de chacun de vous, en affrontant peu a peu les peurs.. mais ya au moins a savoir... c quoi tu veux, regarder son sentiment, pis variment voir et s'avouer son sentiment, en dessous de la peur, ou des standards logiques de ce qu'on croit vouloir pis que l'Autre est pas de meme etc etc.... se l'Avouer, 'Avouer, pis avouer sa peur et puis foncer.. ensemble.. c la seule facon de plus en plus d'avoir moins de peur.. les regarder deja il diminue.. la peur c come le noir.. si tu l'éclaire pas, ca a l'air infini et ben épeurant, pis si tu y ajoute la lumiere de ta conscience, ca diminue deja de beaucoup.. puis, ce que tu regarde dans les yeux ne peux pas te faire du mal.. anyways les peurs son une illusions du mental et ce qui est irréel ne peut pas faire de mal...

la moi, c ca que je souhaite.. a la base.. apres, al dynamique de couple, on le batie a deux.. parce ya pas un concept, yen a des tonnes, ya ceux que l'on crée dépendemment avce qui on est.. le mixe des deux personnes.. on a pas a s'oublier pour etre avec une autre personne, ya a etre soi et lA'utre si elle nous aime vraiment souhaite qu'on soit soi meme le plus au monde, et souhaite notre bonheur dans ce que notre coeur veut, et ce indépendemment de son propre désir d'etre avec nous ou ses propres attentes...
c beau l'Amour véritable.. le mixe des 2 individus...

alors voila.. ma colere envers elle, parce que elle ne m'Écoutais pas ou m'avais mise de coté, s'était ma propre colere envers moi de ne pas mettre écouter.. c a moi a voir en moi meme ce qui si trouve et ensuite a agir en conséquence... c pas a l'autre de le faire, lui il agit en fonction de ce qu'il est, il fait de son mieux mais ne peut pas deviner a moins qu'on ne s'exprime, mais non plus il ne se doit d'agir pour combler nos blesser ou combler nos manque.. c trop de responsabilité de donner a l'autre, que de lui mettre entre les mains notre propres bonheur... il aura peur... l'amour est comme l`'oiseau... il es ryinnante quand il est libre de partir. enfermé il revera de partir meme si il est dans le jardin d'éden... mais libre de partir, il y restera si c la qu'il est bien.

alors voila.. moi je souhaite connaitre l'engagement, c moi, elle, elle n'Est pas la et elle a droit, elle ne sait pas ce qu'elle veut (est-ce qu'elle ne le sait pas, ou c pas une peur profonde qui la rend de glace et confuse?? c elle qui le sait.. en écoutant son coeur) . Elle a droit a cela, c ce dans quoi elle est actuellement, ce qu'elle souhaite vivre, et ma facon de l'aimer vraiment inconditionnellement et de la respecter, c de ne pa slui imposer mon désir a moi, de ne pas la brsuquer... tout en continuant de vivre ma vie, car moi je en suis rendue la... je ne susi pas neutre, g envie d'afronter ma peur... de connaitre le couple... doucement car je nai pas envie d'aller trop vite.. pour la premiere fois de ma vie...

est-ce que je suis triste.. oui. en lui parlant hier, j'était distante et froide, meme amer et elle me l'a dit.. c vrai.. mon super désir d'etre insensible.. s'était comme un sentiment égotique de vengeance qui se disait.. bah tu n'éprouve rien pour moi, bienvoila moi non plus, c fini pis ca me dérange meme apas.. pis je ne voulais pas lui montrer que ca me faisait quelque chose, que j'avais de la peine de mettre fin a mon désir, a mon reve d'etre avec elle, et de vraiment voir al réalité... si elle ne le sait pas, c que elle ne ressent peut-être rien pour moi, et c corect aussi.. tout le monde na pas a etre en amour avec moi...
et puis je me protegeais aussi je pense de cet attraction si forte que g pour elle et que je ne sais pas encore comment transformer en amitie...mais j'y arriverai

une tristesse oui... et ca sera surement toujours un pincement au coeur de la voir savoir avec une autre quand ca arrivera mais si son bonheur est avec une autre, alors je suis heureuse...c que ca avait a etre ainsi...

mais je ne regrette rien.. hier elle sentais que un jour je la tasserais.. que je ne voudrais plus faire nos projets ensemble... c vrai que j'en ai douté.. mais vous voyez.. elle c donné la permission de le dire, elle c aimé assez pour m'avouer sa peur.. et moi je me suis dit que non, ca serait pas ainsi, je suis heureuse de faire c projets la avec elle.. on veut la meme chose. ele redoute ca parce que j'Ai changé et elle redoute le changement vu que son pere a un jour changer et l'a tasser.. changer égale chez elle abandon... anyways... c la personne de ma vie, je la tasserai pas.. je pourrais pas la tasser completement... elle a droit au bonheur meme si c pas avec moi, un jour je pourrai surement la voir sans trsitesse, j'ycrois bien.. quand je m'aimerai otalement totalement et que je saurai qui je suis.. et que je l'affrimerai de plus en plus..

anyways... je suis heureuse de l'aimer a ce point, heureuse de la connaitre, et maintenant pouvoir voir toute sa splendeur, et sa beauté sans regret, sans amertume.. et depouvoir m'avouer a moi meme ce que je ressens pour elle, et le vivre en moi... c un sentiment merveilleux. Lamour est une de ces choses qui nous nourrit quand le donne...

je suis heureuse de lA'voir rencontré, que la vie l'aies mise sur mon chemin car garce a sa présence g grandit, garce a elle je sais ce qu'est véritablement aimer.. et je connais une des plus belle personnes du monde... et je me sens priviligiere...


Et je l'aimerai toujours, et je suis heureuse de l'avouer et de la dire... sans attente. c ainsi point. et je en paix maintenant... bien que triste un peu lol.. pas juste un peu.. heureuse et triste mais bon..

et je veux qu'elle sache que je décide pas cela pour al forcer a quoi que ce soi, je ne choisi pas de continuer ma vie dans le sens amoureux pour la punir ou whatever.. mais bien pour la laisser libre.. la c meilleure.. le faire par vengeances comme je le faisais avant.. c vrai comme elle le disait, j'avais du plaisir quasiment a trouver une autre de mon gout ou un autre etc... s'éatit pas mon souhait, mais une vengeance.. la je suis plus en accord avec mon désir d'etre engager envers une autre personne.. de choisir une personne meme si yen a d'autre qui ne laisse pas indifferent... faux faire un choix lol... et découvrir cela.. j'Ai le dorit de vouloir ca meme si elle ne le veut pas.. c que avant, je me mettais dans une boite, en attente,.. et je le faisais parec que ne meme temps.. j'Avais la frousse monstre alors ca m'allait bien... mais la.. mes planetes bougent lol.. je suis ouverte a plus... et ac se voit tant je em fait flirter... enfin, je ne serai avec n'importe qui... la g pas encore trouver... je suis pas pressée non plus.. mais remerquez que mes planetes m'ouvrent a cela.. parrait que je serai engager avec une personne, meme si c pas super vie de coule power.. mais tout de meme engager.. a une personne en janvier... une personne spéciale.. pas comme tout le monde... tk on verra bien...

voila mes lecons de vie ici..
et la je vais étudier en janvier avec ma prof que ce fut une rencontre du destin, et je le fais avec elle et je suis vraiment heureuse.. je nous sens toutes les deux a notre place dans ce cours...
et aussi je travaille dans un café.. c plus stable et j'était fatiguée de courir les contrat de prmotion, de faire d ela promotion aussi.. c super le fun.. quoi que fatiguant.. et je me leve tot ahhh ouais... et en plus.. plus capable de me leve plus tard que 8 ou 9 gros max asteur dans mes jours de congé...

snon bien ca va! :) j'Ai hate a mes cours... et a ma vie!!
mes belle scomprehensions qui sont encore et toujorus de plus en plus.. s'accepter soi meme.. ne pas se battre contre son coeur, regarder et accepter ses peurs et deja elles disparaissent d emoitié.. accepter toutes ses émotions, les liberer en pleurant, rageant, parlant parlant parlant et deja on est ailleurs... tout est bien... et nous sommes maitre de nos vies!! genial de ne pas penser que l'exterieur a le pouvoir de nos joies interieures et de notre équilibre!

bon je suis fatiguée la... ca fait quoi? quasiment 4 heures que j'écris...

pouah c plus que 4 kilometres de textes ici.. joyeux noel lol!!! ihihih je suis drole moi!!
je vous adore
chloro
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx :love21: :love4: :love8:

Florence
Conseiller en tout genre
Conseiller en tout genre
Messages : 1513
Enregistré le : 10 mars 2006, 00:14
Localisation : Belgique

Message non lu par Florence » 25 déc. 2006, 07:25

Passe de bonnes fêtes de Noël et que tes voeux se réalisent.Image
Image
Poids de départ: 100 kilos
07.01.07: 65.8

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 25 déc. 2006, 14:31

merci :P
Joyeux noel a toi et a tout le monde aussi :P :P :P :smile22: :smile55:

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 28 déc. 2006, 22:54

Et alors ce noel?
moi j'Ai travaillé et puis c ca.. je suis vraiment dans une phase bulle.. je vois les gens a mon travail.. mes colocs parce que je reste avec eux.. mais je ne cours pas les foules... je en sais pas ce que j'ai en fait :S mais ca fait du bien. je suis comme fatiguée disons...

anyways.. hey je suis en train de lire unlivre tellement genial.. je l'ai acheté heir.. ca s'appelle "Le cycle de rincage" de pierre morency. je ne sais pas si vous lLavez en france mais c sur la vie de couple.. brider l'illusion de la recherche du prince ou princesse ou tout st parfait.. l'ame soeur parfait en tout point ou ya pas de conflits.. bon, je le savais la, parce que j'en ai eu des conflits lol...

je vous en parle un peu plus :
En fait, il dit que le couple c un peu comme une machine a laver.. bon la faudrait le lire pour tout comprendre... mais je le savais.. c juste tres bien écrit et il parle la dedans du mariage et moi qui était anti mariage, je el suis moins lol

anyways, on a laver nos linges sales dans un couple. parce que comme je el dis depuis el debut, on a tous avec le temps accumulés des faussescroyances, émotions, salet.s en nous et das le couple, la proximité fait que tout sort. ca chauffe!! Alors quand tu asun attracation avec une personne, tu te cogne la tete car tu tombe en amour lol.. et la tu cherche au début a faire des ocmpromis pour que tout soit rose mais la, bang c la repulsion un peu parce que tout sort et l'autre te semble plus fin avec les autres qu'avec toi parce que le niveau de proximité n'est pas le meme... les autres ont loin.. en fait, pour comprendre la dynamique en terme d'éenrgie il le compare a les protons et neutrons.. vous lirez vraiment.

et la, par amour on choisi de devenir comme l'ennemi numero 1 de l'Autre pour uq'il lave le linge sale, et vice versa.

et le symbole de l'infini , le huit sur le coté, ca dit aussi que de facon alternative, on joue le role de parent quand l'autre entre dans sa vulnerabilté, et ensuite les role s'interchange.. anyways.. ca vaut plus la peine que vous le lisiez car c tout tout bien expliqué... et tellement accessible comme type d'écriture..e t puis c pas long comme livre.

Le mariage, c le turbo du nettoyage, parce on a pas vraiment le choix de rester lol.. la separation c un peu plus complexe.. c pour le tete dur.. comme moi lol.. qui veulent atteindre le paradis terrestre, le paradis du bie etre avec soi meme... et c dans el couple que l'on trouev cela ou l'Autre est le miroir... etc etc etc. il dit que le couple sert a : se nettoyer, le miroir, trouver l'énergie, trouver son role de vie pour créer, et jouer!!

et puis souvent les couple se laisse trop tot.. il se laisse quand on commence justement a sortir un peu du spin du miroir, et ou l'a suffit de trouver l'équilibre et batir ensemble une dynamique ou tous les 2 peuvent etre justement parents enfants etc etc. et puis la c ennuyeux, il faut recommenecr le bout du miroir avec une autre personne, bon ya deja du menage de fait, mais quand meme..

on peut vivre bien en couple avec plus d'une personne, ya pas juste une personne qui nous est destité sinon on cehrcherait une aiguille dans une meule de foin mais, bon une fois choisi, c bien de s'enteter.. et c un grand amour que de dire a l'Autre, je choisi d'etre en couple avec toi, sans te demander d'etre parfait, pour deveir celle ou celui qui sera plusieurs fois ton pire ennemi lol, et qui te permettera de bien laver ton linge afin que tu te retourve de plus en plus, sois de plus en plus heueruse avec toi meme, et sois de plus en plus en paix avec toi et la vie. pour connaitre le paradis terrestere...
le mariage comme il dit, c pas pour le meilleur et pour le pire, mais bien.. pour que le meilleur détruise le pire (en soi)!!! et vice versa, le role parent enfant, permet a l'un et l'Autre de regler des choses, d'etre plus vulnerable, de devenir leger et dans la création, pendant que l'autre l'épaule!! c tellement beau !! je ne vois plus le mariage de la meme facon!! vous devriez lire la.. avec mon résumé c une chose mais le livre c plus.. ca fait tellement de logique et moi je trouve ca plus romantique et beau que cendrillon ou tout ets parfait.. en fait, au lieu d ecompbattre des démons extérieur ou la famille comme dans romeo et juliette, c des démons interieurs... pour vivre heureux avec l'autre et l'aimer pleinement.. le couple qui sert a s'aimer soi d'abord pour pouvoir aimner lA'utre pleinement!!
avec toi j'Ai appris a m'aimer de plus en plus.. ahhh c la plus belle chose.!!

un beau poeme qu'il met dans le livre.. page 87.. vers les 3/4 du livre.. je l'Ai pas fini encore de le lire... et puis je mets ca et j'arrete la pour ce blabla couple :

Le mariage:

Le mariage n'est point une obligation de bourreau
Mais le sentier du héros
Un vrai rodéo rempli de soubresauts

Le mariage est pour les plus impatients
Ceux 1ui désirent un puissant détergent
Plusieurs choisissent ce sentier exigeant
Peu l'utilisent vraiment

La récompense est pourtant infinie
Elle est la seule vraie amie
Ce résultat, ce cadeau, même Dieu l'envie

So how tough are you?
Seriez-vous de la trempe des isque-tout?
De quelle grosseur sont vos couilles?
Voulez-vous le carosse ou la citrouille?

Si vous êtes faible, au mariage il ne faut pas consentir,
Parce qu'à l'autel une promesse vous offrirez de tenir
Mais seuls le splus forts réussiront à ne pas la trahir
Pour avoir le meilleur, ils vont cmbattre le pire.

Ahhh c romantique... combattre nos démons intérieurs pour pouvoir vivre pleinement et voir plainement la beauté de l'autre et par le fait meme, se retrouver soi meme et s'aimer.. ca, c la conclusion personnelle que j'avais finalement tiré avec la fille dont ej vous parlais.. s'éatit ce a quoi j'étais prete.. parce que comme le gars el dit dans le livre:

Dire je tA'ime (amour est toujours inconditionnelle.. avec uen condition, celle de ne pas en avoir) au début, c un peu comme si notre insécurité voulais entendre d ela bouche de l'Autre qu'il nous aime, pour ne pas etre dans le champs... on aime vraiment inconditionnelement avec le temps, ou on a pas besoin que l'Autre le dise, que l'autre soit la ou non, fin ou pas.. on aime parecque l'Autre est et on voit au dela de la saleté et on lave ensemble lol...

la.. depuis recemment je peux dire que oui.. je l'aime. et la je suis contenté avec moi meme.. j'ai rien beoisn de plus vraiment... ca serait cool plus lol.. mais sinon, je truverai bien une autre personne avec qui aller plus loin.. yaura juste le bout du miroir a recommencer... anyways. avant je doutais comme elle, alors ses doutes n'étaient que le miroir de mes propres doutes, c pour ca que je paniquais... asteur c tiguidou!!

bon la j'ai du faire le tour de cette histoire la ihihih je vais arreter d'en parler mais n'En demeure pas moins que comme le dit le livre, les relations sont l'endroit ou on apprend le plus sur soi et sur la vie!

sinon, en janvier je vais commencer a préparer de sprojets.. ateliers sur le stroubles alimentaires.. en fait plus les dépendances, .. mais surtout sur la femmes.... en trois fois 2h30. ensuite, j'aide un groupe en benevolat, de jeunes décrocheurs a monter une piece de théatre, je vais participer a un truc de conference amateur et professionnel, un peu comme une école.... et puis ej vais commencer mes cours, continuer a travailler.. et aussi je suis dans un nouveau gym ou si ej fais 3 heures de benevolats par semaine, je peux aller m'entrainer gartuitement. ce qui est cool, c que ca sera aussi surement bon pour mon projet d'atelier.. enfin je l'espere.

en 2007, faisons en sorte que on parte sur des bonnes bases. qu'est-ce qu'on veut réellement? et puis affrontons nos peurs pour etre de plsu en plsu en accord avec nous memes, et etre de plsu en plsu heureu.. et alors la vie nous aide de plus en plus quand on nage dans le sens du courant et non contre courant!!

a bientot bientot (je suis revenue plus vite que un mois plus tard cette fois hein? lol)

xxxxxxx
chloro

Avatar du membre
steph
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 29
Enregistré le : 02 janv. 2007, 04:48
Localisation : monteregie, Quebec
Contact :

Message non lu par steph » 02 janv. 2007, 05:17

salut... je sens que mon message va etre un ptit peu nowhere ms bon...
jvais me presenter un peu .. je sais pas trop pk.. p-t ke j'ai besoin de parler ce soir et que personne me comprend vrmt... alors... jmappelle stephanie jai 14 ans -.- jvit au quebec... j'ai l'impression d'avoir un comportement anorexique.. enfin c'est ce que j'ai l'impression..sinon je sais que j'étais boulimique il y a quelques mois...

je suis tombé sur ton texte, pour pas dire roman.. de ton histoire.. et bizarrement je trouve que mon histoire ressemble a la tienne... a la seule différence que mes parents ne sont pas encore divorcé mais sont en train de le faire.. ils n'arrêtent pas de s'engueuler et ma mere arrete pas de dire que c'est la fin et qu'elle va demander le divorce et tout le bla bla bla... resultat ben j'ai toujours été ronde voir meme grosse... et puis a mon entrée en secondaire 3... donc cette année j'ai commencé a ne plus manger le midi... puis quelques jours après le matin aussi... et puis durant un mois la meme chose arrivait.. en arrivant de l'école je me garochait sur le garde-mangé et je mangeais jusqu'à temps que plus rien puisse entrer... apres ben... jme faisais vomir =Z puis il y a 1 mois et demi j'ai decider d'arreter ça et de manger seulement le repas du soir... et puis vla 1 mois j'ai arrêter de manger.. durant 1 semaine.. je pense que cette semaine là j'ai perdu 5 kg... et puis un soir en arrivant chez moi jai perdu connaissance.. le lendemain jme suis dit qu'il fallait que je mange un peu plus sinon j'allais pas tenir.. donc maintenant je suis rendu avec un appétit d'oiseau... je mange 500 calories par jour gros max... et je 'fond' depuis 3 moi j'ai perdu pres de 25 kg... je pense que c'est un comportement anorexique... puis ya mes parent qui m'oblige a manger le soir... ms sa fini souvent par ressortir un peu plus tard... enfin bref.. tout ça pour dire que je me suis reconnu un peu dans ton histoire et j'aimerais ça savoir si je risque de me retrouver à 18 ans à peser moin de 100 livres si je continu comme sa... ou bien qu'un beau jour ma tete va me lacher et je vais etre partie pour toujours... j'ai peur de rester comme ça mais en meme temps j'ai peur de ne plus etre capable de m'arrêter une fois le poid ke je desire, atteint... en tk... j'espere reellement ke tu va reussir a guerir... chpense que t'en a vu de toutes les couleur et que ça la pas du etre facile...
-xxx- steph

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 02 janv. 2007, 16:19

bonjour a toi
ton texte ne sort pas de nul part ne t'inquietes pas ;) je te comprends de te poser toutes ces questions. et bien, si tu continues comme ca, avant dix huit ans tu auras surement atteint un minime poids dangeureux pour ta santé en effet, mais 4 ans il y a le temps de se passer bien des choses. tu sais, ya pas une personne pareille, mais ce qui est bien c que tu sois venu et que tu demande de l'aide.
La famille c pas facile, tu as des parents tres émotifs, et ils ne savent pas dealer avec leur prorpre émotions alors les tiennes c bien trop et toi tu as appris tresjeune a ne pas les montrer... c un peu ca que j'ai appris avec le temps.. les conclusions que j'ai fini par tiré d'ailleurs avec ma plus recente thérapeute... la boulimie se caractérise d'apres moi plus par "on ne sait pas comment exprimernos émotions, elles sont de trop pour l'entourage, et donc pour soi, et comme le corps est le messager de colere, tristesse etc (que l'on ne peut pas exprimer!!) on essait de taire ce corps.. et la nourriture est une facon, comme autre chose.. mais la nourriture se rapporte au lien avec la mere.. que l'on a pas, pas eu, et que l'on voudrait...
l'anorexie, c la peur de grandir.. c normal d'avoir peur de grandir, de un parce que on veut pas ressembler a notre famille lol.. et aussi parce que l'image du monde adulte qu'on connait est ben weird avec notre famille ou meme le systeme super performant etc etc que la societe exige...
le best tu sais, c'est d'.arriver a se retrouver la dedans et de finir par découvrir que ce que les yeux voit, c minime, que l'etre humain est ben plus que son corps ou son cerveau mais il est son coeur en mageur partie...
Je ne sais pas si tu consulte deja une therapeute... ce qui m'a moi le plus aidé en 6 ans, je te dirais que ca fait 2 mois que je connais ca, et je vais aller étudier la dedans.. c un thérapie qui va directement traiter le cerveau émotionnel.. donc n libere toutes les émotions quisont enfermé en nous et qu'on entasse et qui parraissent lourds sur nous et qui qui deviennent matiere en quelque sorte.. c la bataille contre ca, et contre l'image que l'on nous demande d'etre mais que l'on est pas.. grrrr ne pas etre soi... yen a assez hein?
je me snetais comme un tampon moi, etreca pour telle, et ca pour tel autre.. et absorber et entendre les pleurs et blabla bla de tout le monde sans ren dire... et etre triste ici si ca fait plaisir.. mais pas en colere, non jamais... ils font tellement pour nous comment on oserait ...

ya un post de moiq ue tu peux lire la.. la journée... hum.. attends je vais aller voir...

ben commence en haut de la page, je pense que depuis la je parle de ma nouvelle thérapeute... ca pourrait peut-être t'éclairer...
et puis, comme deja tucherche a voir comment t'en sortir (car tu as raison D'avoir peur de ne plus pouvoir t'Arreter si ca descend etc etc.. c un cercle vicieux, mieux vaut tout de suite regarderpour trouver des pistes de solutions) tu peux t'éviter ca, et aussi retourver qui tu es, et etre bien dans toi...
ya aussi les hormones qui jouent, ca faut pas oublier que a l'adolescence le corps rend un peu plus de poids pour les transformation.. et j'ai eu aussi mes émotions qi me donnaient l'allure enflés... j'Ai confiance en toi moi ;) tu peux réussir peu a peu.
La base c tout ca.. l'anorexie boulimie la, ils servent a te proteger detn envoronnment, c une manifestation. c pourquoi oui tu peux regarder a comprendre l'alimentation... (regarde dans mon post avant avant, en couleur, j'ai marquer des trucs de base quelque part), mais surtout, c de comprendre l'importance des émotions, et de ta place a toi, le respect que tu dois te porter et que si tu retrouve le respect de toi meme que l'on ne ta pas montré... alors c sur que comme l'énergie amene l'énergie a bouger, tu verras que les gens autour de toi changerons peu a peu leur attitude envers toi...

moi je vais bien maitenant.. apres 6 ans g réussie.. il ne reste presque plus rien... c pkoi je tente d'aider leplus possible.. d'ailleurs je vais devenir thérapeute et la je souhaite monter des atelier (3 fois 2h30) pour juste ouvrir une prite a la guérison et aborder les dépendances, dont plus les troubles alimentaires) sous un angle different.

je te reviens bientot stephanie... je suis heureuse de te connaitre, et je te suis dans cheque journée si tu le désires.. ;)
je t'envoie plein d'énergie
a bientot alors
chloro

Avatar du membre
steph
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 29
Enregistré le : 02 janv. 2007, 04:48
Localisation : monteregie, Quebec
Contact :

Message non lu par steph » 02 janv. 2007, 18:32

et merde lol.. premierement merci de me soutenir... je me soutien pas toujours moi-meme donc sa fait toujours du bien d'entendre sa de quelqu'un d'autre...

quand t'a parlé de mes parents.. ben j'avais l'impression que c'est moi qui les decrivaient, et que la nourriture represente l'absence de la mere quelqe chose comme sa bah oui c vrai, ma mere est pas la pour moi, ya des jours je la voit pas, jai meme pas de nouvelle de elle.. j'aimerais sa qu'elle soit la pour moi mais elle ne l'est pas et je peu rien y faire.

et lol.. :roll: non je consulte pas de thérapeute... tranche de vie, j'ai un peu la chienne des medecin, psychologue, je sais pas de ou sa remonte ms bon.. le pire c'est que je veux plus tard pouvoir aller etudier pour etre psy.. lol..

j'ai un skyblog : www.xxlost-in-hellxx.skyblog.com eum..

et c'est quoi les atelier que tu veux monter?? chui plutot curieuse lol.. et oui sa me ferais plaisir d'avoir quelqu'un avec moi pour dumoin commencer a lutter pour arreter lorsque va falloir jarrete lol..

merci bcp
a bientot je l'espere
-xxx-

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 03 janv. 2007, 03:56

de rien ;)
tu sais, les psychologue, et autres thérapeutes, yen a des tones, suffit de trouver.. moi jai pas cliqué avec tout le monde vraiment. d'Ailleurs ma derniere therapeute a été la meilleue jusqu'a date.. mais ya les soutien de groupe et les livres, etc etc.

mon atelier ca serait en attendant que j'aie mon terme de therapeute.. ce serait comme 3 fois ou on se rencontrerit pour moi et une autre fille témoigner de notre cheminement, parler des émotion etc etc et aussi faire un peu de chi quong pour prendre consciece du corps etc etc. un peu comme un atelier pour les femmes et filles, apprendre a s'aimer, a bien se comprndre et commencer a s'aimer et voir un approche differente des troubles alimentaires etc etc. un peu comme la conclusion de tout ce que j'ai d.couvert durant mes 6 ans et demi ou j'Ai beaucoup travaillé sur moi.

je suis bien contente de te parler et de t'Aider.
je crois en effet que notre vécu est tres semblable et je cmprends tres tres bien comment tu te sens. le role des parents est supposé etre celui d.aide, de force et de gens qi nous aide a trouver qui nous sommes et nous apprecier mais souvent c que nos parents ne sont pas vraiment en mesure d ele faire, du a leur propre histoire, et les enfants se retrouve seul pour se batir et souvent ya un gros manque...
je suis la pour t'accompagner.
n'hésite pas écrire chaque fois que tu en sens le besoin, et tu peux meme fouiller sur mon poste.. ya une tonne de passages qui s'approcheraient de comment tu te sens surement...
a bientot
chloro
xxxx

Avatar du membre
steph
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 29
Enregistré le : 02 janv. 2007, 04:48
Localisation : monteregie, Quebec
Contact :

Message non lu par steph » 03 janv. 2007, 05:50

lol... si y faudrait que j'écrive a chaque fois que j'en ressend le besoin, je serait preske toujours coller sur le clavier lol...

je sais pas si t'a deja ressentie le sentiment d'insécurité... probablement ms bon.. d'habitude apres kelke temps il s'en va mais dans mon cas il est toujours présent.. tk... faut dire que depuis mon secondaire 1 je suis en depression non-exclusive puiske je vais plus voir mon medecin depuis :roll:

sinon c'est koi du chi quong lol... jpense ke je suis une fausse brune lol:roll:

je suis plutot reserver donc parler devant un groupe chui pas vrmt capable lol.. les livres euh... p-t plus probable ms bon.. a mettons que c pas mon fort lol...

je sais pas c koi ke jai mais vla un bout, je l'avoue jétais suicidaire... et 2 de mes amie voulait ke je rencontre leur psy(elles ont pas le meme) ms jai pas pu accepter.. c'est comme un blocage de ma part.. je peu pas accepter daide de quelqu'un.. sauf si je suis vrmt en bonne relation avec... ms le plus dur c'est davoir a dire a ses amie ke tu veux pas de leur aide..=Z je sais pas si tu comprend...tk..

a+
steph

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 03 janv. 2007, 19:49

L'insecurité,
oui c sur que je la sentais toujours aussi.. la plutot moins moins souvent mais j'ai des raffales parfois.. c l'insecurité du vide que j'avais devant moi... en fait je em souviens que ici je disais souvent que je en pourrais pas vraiment me départir de l'anorexie parce que sans ca, yavait le vide et je ne saurais pas quoi faire avec ce vide la.. qui j'étais et tout... moi j'étais anorexique, point.. pas autre chose...
disons que a jouer les tampons et le tapis porte, et a faire tout ce que els autres voulait pour pas me faire rejeter, j'en ai perdu qui j'étais.. l'aies-je seulement su un jour avant maintenant?? pas sur...

c pas évident tu sais devoir la vie adulte arriver, pis de ce que idre que un jour on va mener notre vie seule.. meme si moi aussi j'étais ben capable toute seule de tout, meme si je voyais des spy je faisais un peu a ma tete pareil, j'étais carrément insécure de l'avenir et de mes capacité a mener ma vie moi meme... ben au fond de moi s'était la toujours fak j'aurais tout fait pour pas vieillir...

je saispas trp, comme si adulte, je changeias la.. pis avoir des forces ca aurait été de ne plus m'écouter parce que les uatre srecommencerait a me donner toujours et toujours des limites, des choses a faire non stop... je voulais pas de ca moi, je voulais qu'on me fiche la paix, pis pour ca je ne bougerais pas d'un poil pour faire plaisir a quelqu'un...
disons que par mon mal s'était la seule facon que je sentais qu'on me voyais un peu en considérant comment je em sentais, et non pas comment je devrais me sentir ou comment on voudrait que je me sente...

etre moi point, pis je savais meme pas qui j'étais fak j'étais dans un entre 2, je suis pas ce que vous voulez que ej sois, mais je sais pas plus qui je suis fak je reste la et je bouge pas.. et dépression c une facon de se geler sur place et de pas bouger.. ni pour soi, ni pour personne, sans rien sentir de cette force en moi qui me disais qu'elle avait envie de vivre.. parce que j'avais associé vivre a des choses bien négatives...mais la clé c de suater dans le vide des fois, ca fait epur mais a pas bouger, ya ben des affaires qui passent sous notre nez lol.. pis un jour on fait comme ok, la je manque plein de choses alorsje fais quoi.. mais tout arrive en sont temps.. quand tu vas etre prete tu vas le faire.. deja que tu jase avec moi, c tres positif ;) lol

mais al vérité, c que ya que nous qui doit se permettre de s'entendre.. peu importe le reste dans le fond.. moi je vis avec moi, et ya rien autour qui me soi indispensable au points ou je doive vraiment m'oublier pour.. els gens nous prennent comme on est, ou bien c que ils se respectent pas eux memes pour pas nous respecter...
pis la vie, bien quand on sait qui on est, elle nous aide a se réaliser et tout s eplace, on a juste a aller vers ou on sent, faire ce qu'on sent devoir faire...
on peu la voir et la vivre comme on le souhaite.. ya autant de facon de ivre que d'etre humain...
c sur que quand on est jeune, les parenst devraient nous aider un peu a nous trouver a voir notre valeur et a etre capable justement de devenir autonome et d'avoir confiance en qui on est et ce qu'on sent.. mais bon.. c pas toujours que les parents sont capables eux memes pour eux alors...

c sur que de parler a quelqu'un de confiance c impotant.. on veut aps non plus s'ouvrir a quelqu'un en qui on est pas tres proche... c pas tous les therapeutes qui sont fait pour nous...
tu pourrais tenter de voir un peu en quelques mots sans réflechir ce que ca resonne en toi thérapie.. juste pour voir ce a quoi c rattacher... je sais pas, peut-être que c une fausse croyance que tu traine bien profondément en toi... mais comme je dis, ya des tonnes de types de therapeute et therapeutes.. pis moi j'en ai vu de toutes les couleurs...

comme une demes amies me disait, avec une thérapeute c que .. quand tu troue la bonne, tu peux vraiment dire els choses comme elles sont... des fois les amies, vu que on veut le bien de notre amie, on encourage a bien aller, on positi..vite lol... les choses, et on dedramatise.. mais des fois c juste bn la de pouvoir tout dire comme c en dedans sans tabous, sans tenter de chacher de faire semblant que ca va bien...
pis deja, aller mal c pas vraiment tendance dans la société.. bien tout le monde est a bout de nerfs, mais il faut faire sembant qu'on est fort, au dessous de nos moyen etc etc... pis on réprime ben des affaires en nous pour jouer les supe héros, pis c pour ca que les gens sont en burn out... on est humain, pis c beau les humains...

moi, je suis tout, j'Ai tout en moi et j'ai deja tout snetie... tu sais.. j'ai de la colere, de la jalousie, de la violence, pis etc etc j'en passe.. pis ya rien de mal.. faut jsute vori el message, ce le permettre, pis deja ca passe on y voit la base.. qui est souvent la peur d el'abandon, du rejet.. la recherche de l'amour.. qu'on se donne pas a soi meme...

tes maies peuvent t'Aider c sur, amis reste que je te souhaite vraient de trouver une personne qui te permmetrait juste de t'exprimer comme tu es parce que comme tu es la, c parfait, tout ce que tu sens c parfait, et en te le permettant, tu verras que tu sera deja porter a bouger de l'avant et a tenter de te retrouver pour aler mieux parce que tu peux etre et tu peux etre aimer comme tu es...t'écouter sans jugement ou attente etc.. bien moi je te lis en attendant...

le chi quon.. je sais meme pas si ca sécrit de meme.. mais c japonnais ou chinois et c normal que tu connaisses pas ca, je connaissais meme pas ca voila un mois lol.. je suis blonde par contre lol...

:roll:

tk, c un peu comme des exercices qui permettent de prendre conscience du corps, de voir els rythmes du corps avec les saisons, les roles des organes, les raisons des symptomes physiques.. ca aide a s'incarner...

a plus
chloro

Avatar du membre
steph
Fantôme curieux
Fantôme curieux
Messages : 29
Enregistré le : 02 janv. 2007, 04:48
Localisation : monteregie, Quebec
Contact :

Message non lu par steph » 03 janv. 2007, 20:48

j'ai pas vrmt peur de vivre seul.. chez moi je suis toujours pomal seule... depuis que j'ai 10 ans je reste des journée entiere seule chez nous.. je suis plutot habitué quoi... a m'écouter j'irais vivre seul en appart ou bien j'irais habiter chez ma tante qui habite a st-eustache.. juste pour ne plus avoir a endurer mes parents... parenthese... ma mere est sous medication(anti-depresseur) depuis 3 ans, ma soeur ne l'est plus ms l'a été de 13 ans à 17.. mon pere.. bah je sais plus si il en prend encore ms bon.. tous sa pour dire ke je suis la seule de la famille a ne pas en prendre..

je sais pas vrmt aussi qui je suis... juste a la rentré scolaire j'ai eu une grosse periode de questionnement et j'ai essayer de me trouver... le resultat bah... regarder moi mtn... jai pas trouver qui j'étais et en plus jai developper des TCAs...

lol... chpense que sa me fait du bien de jaser avec quelqu'un.. en plus j'ai de la chance lol.. jsuis tombé sur quelqu'un qui m'écoute.. =P Mais j'ai de la difficulter a garder une bonne relation avec ces personne..=( je sais pas pk... jai deja detruit mon amitié avec 2 personne alors j'ai un peu peur... une je l'ai preske perdu de vue et l'autre j'ai été obliger de lui mentir et de lui dire que j'.tais guérit et tous pcq se que je lui disais, j'avais limpression que sa la rendait triste et elle s'inquiétais 24h sur 24 =Z ms bon... j'essaye de tous faire pour pas qu'elle se rende compte que je suis pas du tous guérit et que sa empire toujours un peu plus ms bon.. chpense que c pour son bien que j'ai fait sa...

oh et puis... j'ai trouver d'ou ce que jai 'peur' des psy... voila.. il y a quelque années, je pense que j'étais en secondaire 1...-.- mes parents ont décider que à la place de divorcer pour de vrai toute la famille allait suivre une thérapie ensemble.. donc moi j'étais jeune je savais pas c'était koi...alors j'y suis allé.. on parlait.. moi jme la fermait.. le psy avait pas l'aire de trouver sa louche... alors moi je disais rien pendant que mes parents disais.. des trucs ke je veux pas me souvenir.. on y est aller quelques fois..puis on a arreté.. puis le resultat c'est que sa l'avait rien changer a la situation.. sa l'avait meme empiré.. alors chpense que c'est de la que sa vien tout mon refus d'en consulter un...

thérapie pour moi en quelques mots c'est... parler, tentative pour regler ce qui va pas, aide, manquer de lecole..joke.. lol..bah oui la ms bon.. c sa non?? bon... ms en plus de sa pour moi ya... divorce, trahison, peine, tristesse, tentative de suicide(pas moi.. p-t la ms pas moi la principal),famille détruite, mere depressive au boute qui doit prendre 2 fois la dose normal..au moins... et c sa en gros...

malgres tous sa.. jaimerais vrmt trouver une personne que je pourrait parler de tous mes problemes et qui resterait la même avec moi et ce meme si je change ou peu importe ce qui arrive... au moins la p-t que je ressentirais un sentiment de securiter pour une fois depuis 3 ans...

tk merci pour ce que tu fais.. c'est vrmt apprécié..
a plus
steph

Avatar du membre
chloro
Pro de la cuisine
Pro de la cuisine
Messages : 1233
Enregistré le : 20 févr. 2005, 19:13

Message non lu par chloro » 04 janv. 2007, 02:34

De rien, mais je ne fais rien de spécial tu sais, tu es vraiment gentille alors c pas une faveur ou un fardeau ;)
je disais pas que c la peur de rester seule tres consciente que ej parlais.. parce que moi j'ai fait un échange étudiant puis je suis partie seule a montreal en appart.. toute seule il me fallait ca, mais en dedans de moi je doutais ben raide que je réussirais a bien mener ma vie.. j'avais aussi tres peur d'etre comme ma mere qui ne trvaillais pas, et de ne rien faire et couler... alors j'ai fait le contraire, je em suis imposer tellement de choses comme a l'armee pour pas me sentir paresseuse que au bout du compte, j'étais tellement dans mes troubels alimentaires que je pouvais pas travailler vraiment.. fak je em ramasser comme elle finalement...

sinon, ouais ben pour la therapie de ta famille, c comprenable, parler des choses qui es dedans de nous ca brasse des affaires et souvent ce que els gens font c que ca s'auto accuse de tout sans se regarder aussi, sans penser que l'autre est un humain pis que c pas aux autres a etre comme on veut mais a nous aussi de regarder qui on est pis pourquoi tout ca nous fait réagir.. dans nos blessures,.. pis apres arrive le temps ou un consensus se fait et ou on peut exister sans s'autocritiquer toujours et vivre en harmonie dans la communication efficace.. et non dans l'engueulade ou on écoute pas l'autre et ou on dit des choses qui des fois mene a rien...
mais tu vois, juste parler pour se liberer c different.. peut-être tu pourras un tenter ta chance pis si la therapeute te plait pas, ben change.. j'ai changer moi tellement souvent.. je em sentais mal au debut lamais finalement j'ai réaliser que c quand meme moi qui l'emploi pis c pour moi.. elle elle a sa vie, avec ou sans moi sté...

ah si j'étais therapeute, je t'aiderais bien ;) mais bon, jasons ici pour l'instant ;)

sinon tes amis.. ben tu sais.. moi je sais que enfant j'ai été marqué par certains trucs qui toujorus recommencait, alors meme si j'aimais pas ca, s'était ce que je connaissais alors inconsciemment je recommencais toujours ca, je el provoquai parce que s'était ce que je connaissais.. comme si je rencorrais des gens.. en relation disons.. comme j'ai beaucoup aimé mon pere pis que yé mort alros que je me raprochais de lui depuis 3 mois.. ben aussitot que je rapprochais d'eux et que je sentais que s'était réciproque, ben la bang ils faisaient autre chose et m'abandonnais pour des raison autre que le manque d'interet... pis sinon avec le monde.. comme avec ma mere ou m,a famille s'était toujours la joie, et que souvent ca tombais dans le drame, ben je créait le drame parce que finalement que ca aille bien je cnnaissia spas ca.. fak ca fait peur que ca aille bien dans le fond.. meme si c que l'on souterait.. ya le conscient qui est petit et l'insconscient qui a tout le bagage de l'enfance etc etc qui est bien plus grand et qui créer a tel point qu'on ne saurait l'imaginer.. c pourquoi le liberer et reprogrammer la cassette permet de creer et attirer autre chose et de ne pas toujours refaire les memes et memes types de relations et réactions ni attirer les types de relations et types de personnes... je sais pas, pas que on le cherche mais nos blessure inconsciente attire le meme type de choses ocmme par magie...

pour comprendre ca, ya le livre la fourmi et l'éléphant sous forme conte qui illustre tres bien le conscient et inconscient.. super le fun a lire en plus...

je comprends vraiment que tu n'Es pas du tout dans un envornnement familial qui te permet de t'épanouir et ou tu dois te sentir vraiment respectée et acueillie...
Mais dis toi une chose, c que la force que tu en tireras une fois que tu auras tout pris ta vie en main, tout revisité peu a peu alors tu seras super super bien, et encore bien mieux que bien des gens... c comme un tremplin que tu peux prendre.. tu me sembles une personne bien exceptionnelle...
je suis contente de te connaitre...


a bientot ma belle
chloro

Répondre